Marie-Josée Gauvin

Par Marie-Josée Gauvin

27 mai 2020

Argent

COVID-19 : l’assurance juridique peut vous aider

La pandémie persiste et, déjà, les ennuis s’accumulent. Que ce soit en raison d’un voisin qui vous cause des soucis alors que vous tentez de concilier le télétravail et les enfants, ou d’un entrepreneur incapable de livrer les travaux promis à cause de la fermeture des services non essentiels, votre anxiété monte en flèche ces temps-ci. L’assurance protection juridique pourrait cependant permettre de vous donner une bouffée d’oxygène. Voici trois exemples pour en démontrer toute la pertinence en temps de crise.

  1. L’acheteur qui se désiste d’une offre d’achat

    Denis a signé une promesse d’achat pour vendre sa propriété résidentielle bien avant que les ravages de la COVID-19 n’imposent le grand confinement. La transaction devait bien avoir lieu comme prévu : le notaire avait confirmé à Denis la semaine dernière qu’il pourrait procéder, si nécessaire, par voie électronique. Mais coup de théâtre! L’acheteur de la propriété de Denis souhaite se retirer de la transaction, vu que les conséquences de la pandémie l’angoissent au plus haut point.Pour Denis, l’acheteur ne semble avoir aucune raison valable d’annuler la transaction en cours. Un effet domino engendré par ce changement de plan serait catastrophique. Si l’acheteur n’honore pas la transaction, Denis se retrouve sans le sou pour acheter à son tour la propriété convoitée. Et ainsi de suite pour le vendeur suivant… De part et d’autre, de gros ennuis financiers et juridiques sont à prévoir.

    Heureusement, l’assurance protection juridique veille au grain pour Denis. En plus de recevoir les conseils d’usage, il peut compter sur une couverture d’assurance pour couvrir des frais d’avocat et tenter de dénouer la situation.

  2. Un locateur qui fait sa loi

    Isabelle travaillait pour un salon d’esthétique dont les affaires étaient florissantes… avant la COVID-19. Sans emploi, elle éprouve de la difficulté à honorer ses engagements financiers et n’est pas en mesure de faire le paiement habituel de son logement.Le propriétaire du logement d’Isabelle refuse de prendre une entente financière avec elle, bien que le gouvernement suggère de faire preuve de souplesse. Pire, il souhaite porter la cause devant la Régie du logement. Pourtant, le propriétaire ne peut obtenir de jugement pour l’instant ni même envisager d’expulser sa locataire.

    L’assurance protection juridique couvre dans ce cas-ci les honoraires de l’avocat d’Isabelle afin qu’il la représente dans ce dossier. Un soulagement pour Isabelle, qui ne débourse qu’un peu plus de 1 $ par semaine pour bénéficier de cette couverture d’assurance judicieuse.

  3. Un employeur le congédie injustement

    Hugo a perdu son emploi en mars dernier, dans la foulée de la crise économique associée à la pandémie. Il constate cependant que tous ses autres collègues — qui accomplissent le même travail que lui et qui ont pourtant moins d’ancienneté — ont conservé leur poste. Alors qu’Hugo devra compter sur la Prestation canadienne d’urgence (PCU) pour joindre les deux bouts, ses anciens collègues ont le privilège de faire du télétravail.Or, une certaine tension s’était installée au fil du temps entre Hugo et son superviseur immédiat. Hugo comprend que son employeur a profité du contexte pour mettre fin cavalièrement à son emploi. L’assurance protection juridique peut donc l’accompagner s’il décide d’entreprendre des démarches contre son employeur pour ce congédiement injustifié.

En bref :

  1. Un pépin juridique est imprévisible et peut s’avérer fort coûteux, à moins que vous puissiez compter sur l’assurance protection juridique. Ce programme rembourse une partie des frais que vous avez encourus pour faire valoir vos droits ou être accompagné du professionnel de votre choix (un avocat ou un notaire) lorsque la situation l’exige.
  2. Pour un peu plus de 1 $ par semaine, l’assurance protection juridique procure à nos clients une protection complète qui va bien au-delà du service téléphonique d’assistance juridique.

Renseignez-vous sur les avantages d’ajouter l’assurance protection juridique de La Capitale à vos protections!

Apprenez-en plus

Écrire un commentaire

Écrire un commentaire

M'abonner à l'infolettre