Argent/Sécurité financière

Impôts 2016 : dernière année pour certains crédits

Impôts 2016

Comme à chaque année, les gouvernements provincial et fédéral ont fait part de certains changements à leurs mesures fiscales. Voici les principaux relatifs à l’année d’imposition 2016 ainsi que certaines mesures toujours en vigueur à garder en tête.

Changements à considérer :

1. Crédit d’impôt remboursable pour la condition physique des enfants (fédéral)

Depuis l’année d’imposition 2015, cette mesure est un crédit d’impôt remboursable, ce qui veut dire que vous n’avez pas besoin d’avoir d’impôt à payer pour pouvoir en bénéficier.

Pour 2016, le maximum des dépenses admissibles par enfant est maintenant de 500 $ (il était de 1 000 $ en 2015).  De plus, c’est la dernière année où les contribuables canadiens pourront profiter de ce crédit dans leur déclaration de revenus fédérale.

2. Crédit d’impôt non remboursable pour les activités artistiques des enfants (fédéral)

Pour 2016, le maximum des dépenses admissibles par enfant est de 250 $ (il était de 500 $ en 2015).  De plus, tout comme le crédit pour la condition physique, 2016 est la dernière année où les contribuables canadiens pourront profiter de ce crédit.

Il est à noter que le maximum des dépenses admissibles par enfant au calcul du crédit provincial est de 400 $ pour les résidents du Québec. Ce maximum est pour le total des activités physiques et artistiques combinées.

3. Vente d’un bien désigné comme résidence principale (fédéral) 

À compter de l’année d’imposition 2016, pour pouvoir demander la pleine exemption pour résidence principale, vous serez tenu de déclarer des renseignements de base (la date d’acquisition, le produit de disposition et la description du bien) dans votre déclaration de revenus.  Auparavant, l’Agence du revenu du Canada n’exigeait la déclaration d’aucun renseignement lié à la vente d’une résidence principale si le bien était votre résidence principale pour chaque année où vous en étiez le ou la propriétaire.

4. Crédit d’impôt Rénovert (Québec)

Il s’agit d’un crédit d’impôt mis en place temporairement pour encourager la réalisation de travaux résidentiels écoresponsables.  Les travaux reconnus doivent être effectués par un entrepreneur qualifié, et ce, en vertu d’une entente conclue après le 17 mars 2016 et avant le 1er avril 2017.  Si en 2016 vous avez réalisé des travaux qui remplissent les conditions d’admissibilité au crédit, n’oubliez pas de le réclamer.  Si vous désirez effectuer des travaux admissibles en 2017, vous avez jusqu’au 31 mars 2017 pour signer une entente avec un entrepreneur qualifié.  Il n’est donc pas trop tard!

5. Contribution santé (Québec)

Le 25 octobre 2016, le ministre des Finances du Québec a annoncé l’abolition de la contribution santé, mieux connue sous le nom de « taxe santé », dès 2017 plutôt que 2018 tel qu’il était prévu lors de l’annonce budgétaire de mars 2016.  2016 est  donc la dernière année où vous verrez ce montant payable dans votre déclaration de revenu du Québec.

6. Crédit d’impôt pour travailleur de 64 ans et plus (Québec)

Petit changement en 2016, comme le dit le nom du crédit, l’âge pour l’admissibilité à celui-ci est passé de 65 ans à 64 ans. Si vous aviez 64 ans au 31 décembre 2016 et que vous répondez aux autres critères d’admissibilité, vous venez de gagner une année de crédit.

Mesures à ne pas oublier :

Montant pour le transport en commun (fédéral)

Souvent oublié, ce montant peut être important et vous pouvez également le réclamer pour les frais payés par votre conjoint et par vos enfants qui avaient moins de 19 ans au 31 décembre 2016.

Montant pour l’achat d’une habitation (fédéral)

Si vous répondez aux critères (le principal étant d’avoir fait l’achat d’une première habitation admissible), vous pourriez demander un crédit de 5 000 $.

Crédit d’impôt remboursable pour maintien à domicile des aînés (Québec)

Vous pourriez avoir droit à un crédit maximum de 6 630 $ (8 670 $ pour une personne non autonome) si à un moment de l’année en 2016 vous aviez 70 ans ou plus. Les dépenses admissibles sont en fonction du type d’habitation dans lequel vous viviez.  Sachez qu’il est possible de faire une demande pour recevoir le crédit par versements anticipés plutôt que d’attendre le moment de produire votre déclaration de revenus.

En complément : 4 astuces pour payer moins d’impôts


Besoin de renseignements supplémentaires?
Communiquez avec un de nos conseillers en sécurité financière!

Trouvez un conseiller

Commentaires

Cliquer sur un onglet pour choisir de quelle façon vous aimeriez laisser un commentaire

Laisser un commentaire

deux + 16 =

Articles suggérés
7 astuces pour économiser sur sa prime d’assurance vie
7 astuces pour économiser sur sa prime d’assurance vie

Une assurance vie peut représenter un coût important pour un ménage. Il est toutefois possible d'économiser sur le...

Rentrée scolaire : 5 astuces pour économiser
Rentrée scolaire : 5 astuces pour économiser

Eh oui, il est possible de franchir la rentrée scolaire tout en réalisant de joyeuses économies!

Assurance vie : un produit aux multiples facettes

Il est possible de faire bien des choses avec une assurance vie. Découvrez ses multiples facettes!

×