Auto

Alcool au volant : ça peut vous coûter cher!

Alcool au volant : ça peut vous coûter cher!

On ne le dira jamais assez, l’alcool au volant est criminelle et peut coûter très cher, en plus d’avoir de multiples conséquences graves. L’approche du temps des Fêtes est un moment tout désigné pour se rappeler les données relatives à la conduite avec facultés affaiblies. Des informations qui font réfléchir, à retenir tout au long de l’année!

Une négligence aux lourdes conséquences

Selon la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), l’alcool au volant est l’une des deux principales causes d’accidents de la route au Québec. Ces accidents provoquent annuellement une moyenne de 190 décès, 410 blessés graves et 2 070 blessés légers. Sans compter les séquelles que les victimes de conducteurs ivres et leurs familles traînent toute leur vie, la SAAQ estime qu’il en coûte 90 millions de dollars par année pour les indemniser.

Vous croyez que ce sont les récidivistes qui sont les plus grands dangers de la route? Bien que cette croyance soit répandue, elle est fausse. La grande majorité des infractions et des accidents liés à la conduite avec les facultés affaiblies sont en fait dus à des conducteurs qui en sont à leur première infraction.

Les coûts reliés à la conduite en état d’ébriété

Prime d’assurance auto

Vous vous faites arrêter au volant en état d’ébriété? Votre permis sera révoqué et vous serez tenu d’en informer votre assureur immédiatement. Lorsque vous serez à nouveau autorisé à conduire votre véhicule, votre prime pourrait facilement doubler pour les trois années suivant la récupération de votre permis de conduire.

Pour les jeunes conducteurs détenant un permis probatoire et qui se font arrêter avec un faible taux d’alcool dans le sang (moins de 0,08), le pourcentage d’augmentation de leur prime sera moindre. Mais les primes étant habituellement plus élevées pour les jeunes, il faut quand même s’attendre à une augmentation significative.

« Je n’aurai qu’à changer d’assureur », vous dites-vous?

Ce n’est pas si simple! Sachez que les portes se fermeront une à une lorsque vous tenterez d’obtenir des soumissions, à moins bien sûr de vous tourner vers un assureur spécialisé.

L’idée de cacher cette information à votre assureur vous effleure l’esprit? Advenant un sinistre, votre passé viendra vous hanter. Vous devrez alors vivre avec les conséquences supplémentaires d’une fausse déclaration.

Les autres frais

Évidemment, le prix de votre assurance ne sera qu’une infime partie de vos soucis en cas d’arrestation pour ivresse au volant. La SAAQ évalue les frais de base découlant d’une première infraction pour conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool à un minimum de 1 750 $. Ce montant inclut l’amende et les frais obligatoires de base. Il faut y ajouter les frais variables suivants :

  • les frais reliés à un casier judiciaire, de greffe et d’avocat;
  • les frais de remorquage et de remisage;
  • les frais de transport pendant la période de révocation du permis de conduire;
  • les frais d’installation d’un antidémarreur qui empêche le démarrage d’un véhicule lorsque le conducteur atteint un certain niveau d’alcoolémie;
  • la contribution au régime d’indemnisation des victimes d’actes criminels (IVAC);
  • l’augmentation de la prime d’assurance automobile.

Pour que la fête se termine bien

Pourquoi risquer tant alors que des solutions simples et efficaces sont à la portée de tous? Quand vous consommez de l’alcool, vous pouvez :

Options gratuites

  • nommer un chauffeur désigné;
  • appeler un parent ou un ami;
  • coucher sur place;
  • partir à pied (si vous demeurez à proximité).

Options représentant une fraction des frais causés par une arrestation pour conduite avec facultés affaiblies

Vous organisez une fête ou recevez des amis? Soyez responsables et prévenants envers vos invités. Voici quelques idées pour les aider à rentrer au bercail de manière sécuritaire :

  • Offrez des cocktails sans alcool aux conducteurs désignés;
  • Mettez de l’eau et des breuvages non alcoolisés à la disposition de tous les invités afin de leur permettre d’espacer les consommations alcoolisées;
  • Ne servez pas d’amuse-gueules salés, qui ont tendance à donner soif;
  • Affichez les numéros de téléphone du service de taxi le plus près ou des services de raccompagnement offerts dans la région;
  • Limitez votre propre consommation pour garder le contrôle de la soirée;
  • À la fin de la soirée, offrez des breuvages non alcoolisés au lieu du « dernier petit verre » avant de partir;
  • Ne laissez personne prendre le volant avec les facultés affaiblies. Insistez, rappelez les nombreuses solutions de rechange listées ci-dessus et s’il le faut, confisquez les clés des récalcitrants.

Vous êtes maintenant en mesure de faire des fêtes mémorables… pour les bonnes raisons!


Car insurance

À la recherche d’une assurance automobile?
Renseignez-vous sur les avantages offerts par La Capitale!

Apprenez-en plus

Commentaires

Cliquer sur un onglet pour choisir de quelle façon vous aimeriez laisser un commentaire

Laisser un commentaire

2 × quatre =

Articles suggérés
Autobus scolaire : 5 règles à respecter comme automobiliste
Autobus scolaire : 5 règles à respecter comme automobiliste

Les enfants sont bientôt de retour à l'école. En tant qu'automobiliste, connaissez-vous bien les règles à...

8 changements à signaler au renouvellement de votre assurance auto

Le renouvellement de votre assurance auto est l’occasion parfaite pour vous assurer que votre couverture répond...

Les voitures autonomes et l’assurance auto
Les voitures autonomes et l’assurance auto

Les véhicules autonomes font maintenant régulièrement la manchette. Ce type de véhicule n'est définitivement plus...

×