Auto

Autopartage et assurance : ce qu’il faut savoir

Autopartage et assurance : ce qu’il faut savoir

L’autopartage, ce n’est pas nouveau! Depuis plus de 20 ans, cette pratique existe en Amérique du Nord avec des compagnies bien implantées, comme Communauto. Cette « branche automobile » de l’économie du partage a même connu une croissance fulgurante au cours des dernières années, prenant le virage de l’échange de services directement entre personnes.

L’expérience vous intéresse? Voici nos conseils pour vous permettre de tirer parti de l’autopartage!

Autopartage et assurance : ce qu’il faut savoir

L’industrie de l’assurance s’adapte graduellement à la tendance de l’économie du partage. Il est nécessaire pour les assureurs d’être proactifs à ce sujet, puisque les utilisateurs de plateformes de partage s’exposent à des risques potentiels du point de vue des dommages, de la légalité ou de la sécurité.

Le fait de louer son auto ou sa résidence en échange d’une rémunération est une activité commerciale généralement exclue des couvertures d’assurance habituelles. Certaines précautions doivent donc être prises par ceux qui souhaitent se lancer dans l’autopartage :

  • Vérifiez les couvertures d’assurances prévues par la plateforme utilisée. Si la plateforme ne prévoit pas de couverture d’assurance spécifique à l’usage commercial de votre véhicule, vous devrez vous procurer cette couverture vous-même afin d’être couvert en cas d’accident alors que votre véhicule est loué à un tiers.
  • Avisez votre assureur automobile. Celui-ci prendra en note l’usage commercial prévu pour votre véhicule, il vous informera sur ce qui est couvert ou non par votre assurance auto pour particulier. Il pourrait aussi vous conseiller sur les protections commerciales requises ou sur les plateformes d’autopartage reconnues, puisque certaines d’entre elles incluent une couverture d’assurance adéquate dans leur offre de services.
  • Assurez-vous de la légalité des services offerts. Certains services ne peuvent légalement être offerts par des personnes qui ne détiennent pas les permis et autorisations requises. N’hésitez pas à poser des questions à votre assureur en cas de doute!

Un exemple d’autopartage : Turo

Turo permet à des particuliers d’offrir leur véhicule en location à la journée, à la semaine ou au mois. Fondé en 2009 à San Francisco, ce service d’autopartage sécuritaire et gratuit est depuis peu accessible aux Canadiens. En effet, sa plateforme devient tranquillement accessible à plus de Québécois grâce à la signature d’ententes avec certains assureurs canadiens, dont La Capitale!

Lorsque vous offrez votre véhicule en location sur cette plateforme, il est automatiquement couvert par les protections d’assurance commerciale de Turo et par une assistance routière pendant chaque période de location.

Vous êtes un adepte de l’économie du partage sous toutes ses formes? Apprenez-en plus en lisant nos autres articles sur le sujet!

Location avec Airbnb : vérifiez votre assurance habitation!
Chauffeurs Uber : votre assurance auto vous couvre-t-elle?

 


Car insurance

À la recherche d’une assurance automobile?
Renseignez-vous sur les avantages offerts par La Capitale!

 

Apprenez-en plus

Commentaires

Cliquer sur un onglet pour choisir de quelle façon vous aimeriez laisser un commentaire

Laisser un commentaire

2 × 4 =

Articles suggérés
Autobus scolaire : 5 règles à respecter comme automobiliste
Autobus scolaire : 5 règles à respecter comme automobiliste

Les enfants sont bientôt de retour à l'école. En tant qu'automobiliste, connaissez-vous bien les règles à...

8 changements à signaler au renouvellement de votre assurance auto

Le renouvellement de votre assurance auto est l’occasion parfaite pour vous assurer que votre couverture répond...

Les véhicules autonomes et l’assurance auto

Notre expert Pierre Duchesne répond à quelques questions à propos des voitures autonomes et de l'assurance auto.