Auto

8 faits sur l’utilisation du cellulaire au volant

cell phone

Vous « textez » parfois en conduisant? Vous profitez de vos déplacements automobiles pour faire des appels? Vous lisez vos courriels quand vous êtes coincé dans un embouteillage? Saviez-vous qu’une étude menée pour la SAAQ en 2013 révélait que 99 % des Québécois pensent qu’écrire ou lire un message texte au volant est un comportement dangereux, alors que 79 % d’entre eux considèrent dangereux le fait de parler au téléphone en conduisant.

Pourtant, plusieurs Québécois utilisent encore leur appareil mobile au volant. Si vous ou l’un de vos proches faites partie du nombre, voici 8 faits sur les risques encourus par cette pratique et ses impacts potentiels sur votre assurance auto.

1. L’utilisation du cellulaire au volant réduit les capacités de conduite

Cela inclut :
– le champ visuel;
– la capacité d’analyse et de réaction aux situations et imprévus;
– la capacité d’exécuter des tâches de base comme garder sa voie, conduire en ligne droite ou maintenir une distance sécuritaire avec les autres véhicules.

2. Elle augmente les risques de collisions et d’accidents

Selon une étude réalisée par une équipe du Virginia Tech Transportation Institute en 2010, « texter » au volant multiplie par plus de 23 les chances de subir un accident. Pas surprenant quand on sait que cela implique de quitter la route des yeux pendant 4 à 6 secondes, et que 80 % des collisions automobiles se produisent seulement 3 secondes après que le conducteur ait quitté la route des yeux.

3. Elle risque de causer une hausse de votre prime d’assurance auto

La prime est calculée en tenant compte, entre autres, de votre dossier de conduite au Fichier central des sinistres automobiles (FCSA), qui répertorie tous les sinistres automobiles que vous avez subis au cours des 6 dernières années, déclarés ou pas. Ainsi, utiliser votre cellulaire au volant augmente non seulement les probabilités d’accident, mais aussi celles de subir une hausse de prime.

4. Elle pourrait vous valoir une amende de 300 $ à 600 $, 5 points d’inaptitude et une suspension immédiate de votre permis pour 3 à 30 jours.

Même s’il n’est pas utilisé, votre cellulaire, tablette numérique ou ordinateur portable ne devrait jamais se trouver dans vos mains quand vous conduisez. Cette interdiction s’applique dès que votre véhicule se trouve sur une voie de circulation, même si vous êtes immobilisé, que ce soit dans un embouteillage, à un feu de circulation ou pour toute autre raison.

5. Les dispositifs mains libres ne sont pas vraiment une solution sécuritaire

Le fait de discuter au téléphone, même en gardant les yeux sur la route et les mains sur le volant, est une source de distraction qui diminue de beaucoup l’attention portée à la conduite. Ainsi, bien que les dispositifs mains libres soient tolérés, il est conseillé d’éviter leur utilisation pendant la conduite.

6. La seule manière sécuritaire d’utiliser le cellulaire au volant, c’est… de se stationner!

Vous devez absolument faire cet appel ou répondre à ce texto? Arrêtez-vous dans un endroit approprié pour le faire, comme une halte routière ou un stationnement commercial.
Sauf en cas d’urgence, l’accotement des voies publiques n’est pas un endroit approprié pour vous stationner et il est interdit de vous y arrêter sur les autoroutes où la vitesse permise est de plus de 70 km/h.

7. Il existe des trucs simples pour résister à la tentation

– Fermez votre appareil mobile avant de prendre le volant.
– Demandez l’aide de vos passagers pour répondre à vos appels et à vos textos.
– Installez l’application mobile Mode conduite de la SAAQ et incitez votre entourage à faire de même.

8. Vous pouvez faire une différence!

– Informez vos enfants et votre entourage sur les risques d’utiliser un appareil mobile en conduisant. Communiquez-leur les faits et les statistiques diffusées par la SAAQ. Un texto n’est jamais assez urgent pour risquer sa vie et celle des autres!
– Apposez l’autocollant de sensibilisation « Non aux textos au volant » offert gratuitement dans les points de service de la SAAQ.

Source : SAAQ

En complément :

Radio-Canada – Quatre façons légales d’utiliser son cellulaire au volant


Car insurance

À la recherche d’une assurance automobile?
Renseignez-vous sur les avantages offerts par La Capitale!

Apprenez-en plus

Commentaires

Cliquer sur un onglet pour choisir de quelle façon vous aimeriez laisser un commentaire

Laisser un commentaire

douze − 9 =

Articles suggérés
Comment bien choisir l'assurance de votre auto usagée?
assurance auto usagée

Vous pensez acheter une auto usagée? Quelles sont les nuances à connaître au niveau de l’assurance auto? Voici ce...

Délit de fuite : ce que vous devez savoir
Délit de fuite : ce que vous devez savoir

Selon les statistiques diffusées par le ministère de la Sécurité publique, près de 23 000 des quelque 40 000...

Autobus scolaire : 5 règles à respecter comme automobiliste
Autobus scolaire : 5 règles à respecter comme automobiliste

Les enfants sont bientôt de retour à l'école. En tant qu'automobiliste, connaissez-vous bien les règles à...

×