Auto

La conduite hivernale : trucs et astuces

On dit qu’un conducteur ordinaire réagit aux situations qui surviennent alors qu’un bon conducteur anticipe les problèmes et les évite*. L’hiver venu, quel type de conducteur êtes-vous?

Prenez-vous la route avec insouciance ou prévoyez-vous les surprises que réservent le blizzard et la chaussée glissante?

Voici quelques trucs et astuces pour éviter de perdre les pédales sur la chaussée glissante.

Une voiture en bon état

Prendre la route avec une voiture en bon état est un excellent départ. Assurez-vous que les éléments essentiels de votre véhicule ne vous laisseront pas tomber : la batterie, le démarreur, les phares, les freins, les pneus, les systèmes d’échappement et de chauffage, les essuie-glaces et le lave-glace… Et si une couche de neige ou de glace recouvre la voiture, prenez le temps de l’enlever. Vous y verrez plus clair.

Pour votre sécurité

Une panne l’hiver est souvent plus fâcheuse que durant la saison estivale. Le froid et la noirceur hâtive sont deux éléments saisonniers dont il faut tenir compte. Une trousse de conduite d’hiver devient alors un précieux allié. Elle comprend divers articles pouvant assurer votre sécurité et votre bien-être advenant un pépin sur la route : pelle, balai à neige, outils de base, vêtements chauds, couverture, nourriture et eau, chandelles et lampe de poche, signalisation d’urgence seront utiles en cas de besoin.

Avant un long trajet

Consulter les bulletins routiers provinciaux et météorologiques est une bonne habitude à prendre avant de prendre la route pour un long trajet. En prévoyant l’état des routes et le temps que vous risquez de rencontrer, vous éviterez les mauvaises de Dame Nature.

Adapter sa conduite

L’hiver, la plupart des accidents surviennent faute d’adapter sa conduite à l’état de la chaussée et aux conditions météorologiques. La neige, la glace et la glace noire peuvent piéger tout automobiliste inattentif.

  • Ralentissez
  • N’utilisez pas de régulateur de vitesse
  • Garder une plus grande distance entre votre véhicule et celui qui précède
  • Freinez en douceur en appliquant une légère pression sur les freins tout en débrayant (transmission manuelle) ou en plaçant le véhicule au neutre (transmission automatique)
  • Rangez votre voiture sur le côté de la route si les conditions se détériorent

Le véhicule dérape?

Restez calme! Si c’est le devant qui vous échappe (voiture à traction), braquez les roues en douceur dans la direction de la courbe sans freiner ni accélérer. Si c’est l’arrière qui fuit (voiture à propulsion), tournez les roues avant dans la direction vers laquelle l’arrière dérape. Dans les deux cas, n’oubliez jamais de regarder dans la direction où vous voulez aller.

Retenez ces quelques trucs et astuces de conduite hivernale, prenez la route avec prévoyance et passez un bel hiver!

* Conseils pour la conduite hivernale (Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail) 

Sources :

Conseil canadien de la sécurité

Sanair (cours de conduite sur chaussée glissante)

Conseil de conduite hivernale – CAA Québec

Conseils pour la conduite hivernale (Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail)

La conduite en hiver (Transport Canada)

 


À la recherche d’une assurance automobile? Renseignez-vous sur les avantages offerts par La Capitale!

 

Apprenez-en plus

Commentaires

Cliquer sur un onglet pour choisir de quelle façon vous aimeriez laisser un commentaire

Laisser un commentaire

2 × 4 =

Articles suggérés
8 changements à signaler au renouvellement de votre assurance auto

Le renouvellement de votre assurance auto est l’occasion parfaite pour vous assurer que votre couverture répond...

Les véhicules autonomes et l’assurance auto

Notre expert Pierre Duchesne répond à quelques questions à propos des voitures autonomes et de l'assurance auto.

Assurance auto : le virage à droite aux feux rouges démystifié

Tout ce qu’il faut savoir pour des virages à droite aux feux rouges dans les règles de l’art

×