Christian Vanasse

Par Christian Vanasse

7 mai 2018

Entreprise

L’assurance pour travailleur autonome en 3 questions

Article révisé le 6 juillet 2018

Devenir travailleur autonome comporte son lot d’avantages, comme être son propre patron et gérer soi‑même son horaire. Mais avec cette décision viennent aussi beaucoup de responsabilités, de dépenses et de risques. Plusieurs produits et services existent pour vous aider à sécuriser vos investissements dans votre entreprise et à assurer sa pérennité, dont l’assurance pour travailleur autonome. Vous vous demandez si une couverture d’assurance pour vos activités professionnelles est nécessaire? Voici ce qu’il faut savoir sur le sujet!

1. Faut-il aviser votre assureur que vous travaillez maintenant à votre compte, de la maison?

Oui.

Pour déterminer la nature de vos protections d’assurance habitation personnelle et calculer le montant de votre prime, votre assureur tient compte de plusieurs facteurs. Parmi ceux-ci, il y a l’usage des lieux. En avisant votre assureur de l’usage réel que vous faites de votre résidence, vous lui permettez d’optimiser vos protections en fonction de vos besoins. De plus, en cas de réclamation, vous vous assurez que l’usage commercial de votre domicile ne nuira pas au traitement de votre réclamation et que vos biens professionnels seront couverts.

2. Quelles couvertures d’assurance sont disponibles?

Selon vos besoins, trois types de couvertures sont généralement disponibles sur le marché pour répondre aux besoins du travailleur autonome :

  • la couverture « Biens à usage professionnel » incluse dans votre assurance habitation,
  • une couverture additionnelle (avenant) pouvant être ajoutée à votre assurance habitation
  • l’assurance entreprise pour travailleur autonome

Votre assureur analysera différents facteurs afin de vous conseiller la meilleure couverture pour votre situation. Par exemple, il pourrait tenir compte de la valeur de vos biens professionnels, de la nature de vos activités, de la fréquence de vos déplacements ou de la fréquence à laquelle vous recevez la visite de clients.

  • La couverture « Biens à usage professionnel » incluse dans l’assurance habitation

En plus de couvrir vos biens personnels et votre responsabilité civile (c’est-à-dire, les dommages que vous pourriez causer à une autre personne), la plupart des assurances habitation comportent une couverture pour les biens professionnels.

La portée de cette couverture est limitée. Elle pourrait vous convenir si vous travaillez de la maison et si la nature et la valeur de vos biens professionnels conviennent aux critères d’admissibilité fixés par votre assureur.

Afin de vous assurer un montant de couverture suffisant pour remplacer tous les biens que vous utilisez à des fins professionnelles en cas de sinistre, le Bureau d’assurance du Canada (BAC) recommande de prendre le temps d’en calculer la valeur avant d’appeler votre assureur. N’oubliez pas d’inclure le matériel informatique, l’ameublement, les outils, les instruments et tout autre bien utilisé dans l’exercice de vos fonctions.

  • La couverture additionnelle (avenant) ajoutée à l’assurance habitation

Cet avenant permet de protéger votre responsabilité civile en cas de dommages causés à une autre personne dans le cadre de vos activités professionnelles, qu’ils surviennent à vos locaux ou ailleurs.

  • L’assurance entreprise pour travailleurs autonomes

Si votre assurance habitation ne suffit pas à couvrir adéquatement vos activités professionnelles, votre représentant en assurances vous proposera une assurance entreprise conçue spécifiquement pour répondre à vos besoins.

Voici quelques exemples de couvertures pouvant être incluses dans l’assurance entreprise pour les travailleurs autonomes :

  • Biens professionnels: le montant d’assurance est déterminé selon vos besoins
  • Assurance responsabilité civile qui vous couvre non seulement en cas de dommages causés à une autre personne dans le cadre de vos activités professionnelles, mais aussi pour les produits vendus
  • Pertes de revenus et frais supplémentaires : une couverture vous permettant de reprendre vos activités rapidement à la suite d’un sinistre
  • Couverture pour les comptes client, caisse enregistreuse et documents importants

Différentes couvertures peuvent aussi être ajoutées à l’assurance entreprise pour couvrir certains risques supplémentaires, comme :

  • le bris de vos équipements
  • la perte ou la détérioration de documents importants
  • les honoraires versés à un professionnel afin d’établir vos pertes découlant de l’interruption de vos affaires en cas de sinistre

3. Comment s’assurer de faire les bons choix?

Les couvertures offertes et leur adaptabilité à votre réalité varient d’un assureur à l’autre. Prenez le temps de demander quelques soumissions, de comparer les offres et de poser des questions! Le rôle du représentant en assurance est de vous informer sur les options qui se présentent à vous et de vous conseiller les protections les mieux adaptées à vos besoins.

En plus des couvertures offertes et de la prime, attardez-vous au service et aux modalités de paiement, des détails qui feront la différence au quotidien!
En bref, informer votre assureur de vos activités professionnelles, c’est sécuriser et solidifier votre entreprise pour faire face à une foule de situations. Pensez-y! Après tout, il s’agit de votre gagne-pain!

Bon à savoir

Vous utilisez votre véhicule dans le cadre de votre travail? Avisez votre assureur pour qu’il ajuste votre couverture d’assurance auto en conséquence.

Pensez-y!

En plus des dommages matériels, les problèmes de santé peuvent aussi nuire au bon cours de vos affaires. Pensez à vous procurer une assurance vie ou une assurance santé ou invalidité.

À la recherche d’une assurance pour travailleur autonome?
Renseignez-vous sur nos protections adaptées à vos besoins.

Apprenez-en plus
M'abonner à l'infolettre