Entreprise

6 façons de favoriser la communication agile en entreprise

6 façons de favoriser la communication agile en entreprise

La communication est à la base de tout dans une organisation. Pensez-y : que ce soit pour échanger avec les clients, les collègues, les partenaires et le public, vous communiquez constamment. Si une communication bien faite s’accompagne de nombreuses retombées et facilite les opérations, une communication maladroite, bâclée, nébuleuse ou absente peut devenir une source de frustrations et de conflits.

Des employés plus productifs et des équipes soudées, grâce à la communication agile

Ainsi, une communication bien faite permet aux personnes concernées :

  • de comprendre l’information qui leur est transmise et de la partager;
  • de savoir ce que l’on attend d’elles et de réagir adéquatement;
  • de collaborer plus étroitement;
  • de clarifier des situations afin d’aplanir les conflits et la confusion;
  • d’augmenter leur confiance en leurs capacités;
  • d’accroître leur engagement à l’égard de votre organisation.

Sans compter qu’elle peut solidifier les équipes, assainir les rapports entre les personnes, favoriser la confiance en soi de tous les employés et, ultimement, instaurer un environnement de travail plus sain et plus productif. Qui dit mieux?

Des ingrédients pour communiquer efficacement

Vous devez avoir une vision générale de ce que vous souhaitez communiquer. Quel est votre message général? Quelles sont vos attentes? Quel est votre objectif? Souvenez-vous que ce qui se conçoit bien s’énonce clairement.

Lorsque ces bases sont établies, portez attention à d’autres critères. Voici quelques pistes à explorer pour que votre organisation communique agilement.

1. Sachez pourquoi vous communiquez

Le flou n’a pas sa place dans une communication efficace. Avant même de diffuser votre message, ayez une vision claire de votre objectif. Quel est le message clé? Quelles sont vos attentes? Quels gestes les autres doivent-ils accomplir pour bien y répondre?

2. Misez sur la clarté

Ne tenez pas pour acquis que tous comprendront les idées que vous avez exprimées. Acceptez de répondre aux questions, de reformuler, de répéter votre message. Évitez le jargon ou le vocabulaire difficilement accessible. Les employés nouvellement arrivés sont souvent peu familiers avec les acronymes et les termes propres à votre organisation. Définissez-les. Gardez en tête que, parmi vos interlocuteurs, certains pourraient ne pas comprendre.

3. Favorisez la transparence

Lorsque les employés savent pourquoi ils doivent suivre une procédure, changer une façon de faire, adopter une nouvelle politique, ils comprennent souvent mieux et résistent moins au changement. Instaurez des canaux de communication formels qui favorisent une circulation continue et fluide de l’information.

4. Communiquer, c’est aussi écouter

Si vous sentez que vos employés ou vos collègues s’opposent à une décision de l’organisation, prenez le temps d’écouter leur point de vue. Demandez-vous si vous avez bien exprimé vos attentes, votre vision. Faites preuve d’ouverture : est-il possible de trouver un compromis? Est-ce indiqué? N’hésitez pas à vous remettre en question. Et si vous êtes convaincu du bien-fondé de votre décision, expliquez pourquoi il en est ainsi.

5. Partagez l’information

Rien de plus nuisible qu’un manque de transparence. Si vous êtes tenté de garder pour vous de l’information qui, pourtant, pourrait aider un membre de votre équipe ou un collègue à mieux faire son travail, vous nuisez à l’ensemble de votre organisation. Si toute chose n’est pas bonne à dire, certains éléments de contexte ou certaines données sont souvent la clé pour résoudre bien des problèmes. Si vous maîtrisez une tâche précise qu’un collègue apprend, prêtez-lui main-forte. Loin de vous enlever du pouvoir, cette transmission de connaissances vous permettra de progresser et de vous démarquer en tant que coach.

6. Portez attention à votre attitude

Votre posture, votre timbre de voix, votre regard en disent parfois plus long que vos mots. Votre expression corporelle peut traduire des messages différents de ce que vos propos expriment. Les signes d’agressivité, d’ennui, d’impatience, en plus d’être difficilement admissibles en milieu de travail, ont un effet inverse à celui que vous recherchez. Au lieu de vous écouter et de tenter de vous comprendre, votre interlocuteur se fermera.

Vos employés passent une bonne partie de leur vie au travail. En leur permettant d’évoluer dans un milieu où ils sont écoutés, où ils peuvent s’exprimer, où les relations sont harmonieuses, vous leur offrez un environnement où ils peuvent s’épanouir. En revanche, ils vous le rendront bien, puisque vous pourrez compter sur des équipes bien soudées, qui se mobilisent vers l’atteinte de vos objectifs.


Le bien-être au travail vous intéresse?
Offrez VIVA programme santé en entreprise à vos employés.

Visitez notre site web

Commentaires

Cliquer sur un onglet pour choisir de quelle façon vous aimeriez laisser un commentaire

Laisser un commentaire

seize − 9 =

Articles suggérés
Les effets positifs de la rétroaction (ou feedback)
Les effets positifs de la rétroaction (ou feedback)

Vous croyez que la rétroaction est une responsabilité réservée aux gestionnaires et qu’elle doit être faite...

Offrir des aires de repos : un gage de productivité
Offrir des aires de repos : un gage de productivité

En aménageant des aires de repos tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, vous incitez vos employés à prendre...

La participation de vos employés : un formidable levier de mobilisation
La participation de vos employés : un formidable levier de mobilisation

Une entreprise performante doit compter sur des employés motivés et productifs. Pour y arriver, confiez-leur des...

×