Valérie Fernandez

Par Valérie Fernandez

1 juin 2020

Entreprise

Développer les compétences des télétravailleurs

Le perfectionnement des employés ne fait que des gagnants, mais il faut être en mesure de poursuivre le développement des compétences malgré la distanciation physique imposée en raison de la COVID-19. Conseils pour y arriver en toute simplicité!

1. Maintenir le plan de formation continue

Si vos employés possèdent déjà un plan de formation personnalisé, vous bénéficiez d’une longueur d’avance sur d’autres entreprises. Le contexte est désormais bien différent : une grande majorité de travailleurs s’affairent à distance, à partir de leur domicile.

Il est tout de même possible de poursuivre le plan de formation établi. Incitez chacun des employés à s’inscrire à des webinaires ou à des cours offerts à distance. N’oubliez pas que vos collaborateurs doivent pouvoir s’exprimer sur leurs attentes liées à leur cheminement personnel.

2. Favoriser les initiatives de codéveloppement et d’accompagnement professionnel

Dans l’objectif de permettre aux employés d’échanger entre eux malgré la distance, invitez-les à partager leur savoir-faire. Plusieurs outils de visioconférence proposent le partage d’écran en alternance ou en simultané. Un expert maîtrisant un logiciel en particulier pourrait offrir de la formation à un collègue sur les fonctionnalités avancées du logiciel.

Le collègue qui a reçu une formation de la part d’un confrère ou d’une consœur pourrait retourner la faveur en lui expliquant l’ABC de la gestion de projets, à titre d’exemple. Bien évidemment, il est recommandé d’impliquer un gestionnaire dans l’élaboration d’un tel programme. Le développement des compétences doit être planifié en fonction des objectifs stratégiques de l’organisation.

3. Mettre en place un système de mentorat

Un système de mentorat permet de connaître et de mieux comprendre la dynamique entre les différents services d’une entreprise. De surcroît, cela évite le travail en silos et contribue à installer un esprit collaboratif et synergique.

Le système de mentorat est pertinent à plusieurs égards. Il permet de soutenir un employé en poste depuis quelque temps et même de guider un employé qui occupe de nouvelles fonctions. Il est fort utile dans un contexte d’accueil et d’intégration d’un nouvel employé. Le rôle du mentor est alors d’accompagner la nouvelle recrue dans ses premiers pas au sein de l’organisation, malgré le contexte particulier qui prévaut en ce moment.

L’employé plus expérimenté peut ainsi transmettre son expertise grâce aux outils technologiques. Il peut demeurer disponible en tout temps pour celui qui est appelé à prendre la relève. Et parions qu’il sera bien heureux de passer un jour le flambeau!

4. Faciliter l’adhésion aux associations professionnelles

De nombreuses associations professionnelles, organisations et regroupements crédibles proposent des séances de formation continue en cette période de confinement – plusieurs sont offertes gratuitement. L’employé n’a qu’à en valider la pertinence auprès de son gestionnaire, puis d’y faire son inscription, le cas échéant.

Bien souvent, un calendrier bien établi est mis à la disposition des visiteurs sur le site web respectif des organisations. Des conférences virtuelles y sont également offertes. Parfois, pour participer à ces conférences, le télétravailleur doit être membre de l’ordre professionnel en question.

Pour encourager vos employés à adhérer (ou à renouveler) leur adhésion à ces associations professionnelles, n’hésitez pas à rembourser une partie ou la totalité du coût en question. Invitez cependant les télétravailleurs à en discuter avec leur gestionnaire immédiat pour faire autoriser cette dépense.

5. Organiser des mini-congrès virtuels à l’interne

Quoique plus exigeant — l’organisation d’un tel programme nécessite du temps et des ressources financières —, un mini-congrès virtuel pour les travailleurs et télétravailleurs peut avoir un impact fort positif sur vos activités.

Profitez de l’occasion pour développer de la formation sur des thèmes d’actualité — la confidentialité des données, par exemple —, mais aussi pour mobiliser vos troupes. Un jeu-questionnaire virtuel ou une compétition amicale entre deux groupes est l’occasion toute désignée pour faire fi de la pandémie actuelle!

Au sein d’un service de l’entreprise, il peut aussi être intéressant de faire des dîners-réunions, bien connus sous le nom de « lunch & learn », qui portent sur les dossiers de chacun des employés. Le temps qui file en réunion ne permet pas toujours d’entrer dans les détails de chaque dossier. Ces rencontres moins formelles sont l’occasion de le faire sur une base plus détendue et volontaire.

Le bien-être au travail vous intéresse?
Offrez VIVA programme santé en milieu de travail à vos employés.

Visitez notre site web

Écrire un commentaire

Écrire un commentaire

M'abonner à l'infolettre