Mélina Lamarche

Par Mélina Lamarche

12 février 2019

Entreprise

Soutenir un employé souffrant d’une condition chronique

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) définit la maladie chronique comme étant une affection dont la durée est longue et qui évolue au fil du temps. En d’autres mots, un problème de santé chronique dure plusieurs mois et nécessite un suivi médical, la prise de médicaments ou des traitements. Allergies, arthrite, hypertension, maladies cardiaques, sclérose en plaques, cancer, diabète… Autant de conditions silencieuses qui peuvent causer de l’absentéisme et une perte de productivité. Coût de la facture, au Canada? Environ 122 milliard de dollars. Pourtant, la plupart du temps, ces employés ne demandent pas mieux que d’offrir leur plein potentiel. Comme employeur, comment les épauler?

Des conséquences sur la vie quotidienne

Pour plusieurs personnes atteintes d’une condition chronique, le quotidien est ponctué d’obstacles. Certains voient leurs capacités diminuer de façon importante. D’autres doivent traiter la maladie avec des médicaments ou autres traitements à plusieurs moments de la journée. Pour d’autres, il s’agit d’une grande fatigabilité. S’ajoutent à cela les absences répétées pour se rendre à des rendez-vous ou encore parce que la douleur est trop forte. Dans un contexte où les exigences du marché du travail sont élevées, où les technologies obligent à une grande concentration et à un rythme souvent accéléré, comment les travailleurs aux prises avec un problème de santé chronique peuvent-ils suivre? Par des mesures d’adaptation respectueuses de leur condition et raisonnables pour l’employeur.

Un clivage entre la perception et la réalité

Selon le Sondage Sanofi sur les soins de santé 2016, près de 60 % des travailleurs disent souffrir d’une maladie chronique. C’est donc dire que près des deux tiers de vos employés sont susceptibles de souffrir d’une condition médicale pouvant altérer leur rendement au travail et nuire à leur qualité de vie. Difficile à imaginer, non? Vous l’ignoriez? Normal. Le même sondage a révélé que, selon les employeurs, le nombre d’employés souffrant d’une maladie chronique serait plutôt de l’ordre de moins de 30 %.

Pourquoi un tel écart? Parce que les travailleurs hésitent à parler de leur condition avec leur supérieur, par crainte d’être stigmatisés et de perdre leur emploi. Conséquence : leurs collègues et leur gestionnaire, n’étant pas au courant de leur réalité, sont incapables de lui proposer un milieu propice à l’utilisation de leur plein potentiel alors que plusieurs actions pourraient être déployées pour les aider.

 Obtenir un portrait de la situation

Pour mettre en place des mesures adaptées à la variété de conditions chroniques susceptibles de toucher vos employés, vous devez être en mesure de quantifier et de qualifier les problèmes. Et pour les quantifier, il faut que vous puissiez obtenir un portrait clair de la situation. Il est donc important, avant d’instaurer des politiques et des procédures :

  • d’ouvrir le dialogue afin de démystifier les conditions chroniques et d’inciter les employés à en parler;
  • d’évaluer la nature des problèmes de santé chronique vécus par les employés;
  • de passer en revue les politiques, procédures, mesures et moyens existants susceptibles d’être déployés auprès des employés souffrant de conditions médicales chroniques.

Sensibiliser les gestionnaires et les collègues

Par la suite, il est important d’instaurer une culture de bienveillance à l’intérieur de votre organisation. Il est important de sensibiliser les gestionnaires et les employés au fait que parmi leurs collègues, certains souffrent de conditions médicales – souvent invisibles – qui les rendent plus fatigables et qui les obligent à s’absenter. Cette étape est nécessaire pour d’abord éviter la stigmatisation des personnes pour qui le fardeau de la maladie chronique est déjà lourd à porter et ensuite pour mobiliser l’ensemble des personnes visées pour la mise en place de mesures adaptées.

Par ailleurs, pour les employés aux prises avec une maladie chronique, la capacité de rester en emploi repose en grande partie sur la capacité de leur employeur à faire preuve de souplesse et à s’adapter. Pour cela, de nombreux moyens peuvent être mis en œuvre, notamment :

  • l’aménagement de l’espace de travail, dans le cas d’une condition chronique physique;
  • l’aménagement du temps de travail : horaires variables, annualisation du temps de travail, etc.;
  • le télétravail;
  • le reclassement dans d’autres fonctions;
  • la formation en vue d’occuper un autre emploi plus adapté;
  • la mise en place d’un service-conseil axé sur l’évolution sur le plan professionnel.

Des ressources pour vous aider

Les lois ainsi que la Charte des droits et libertés prévoient que les employeurs sont tenus d’accommoder leurs employés jusqu’à ce qu’il s’agisse d’une contrainte excessive. Aussi, il existe un service-conseil en matière d’accommodements raisonnables à la Commission des droits de la personne. Si vous avez besoin d’accompagnement afin d’implanter une mesure d’accommodement, vous pouvez vous adresser à ce service.

Un soutien personnalisé par La Capitale

Actuellement en phase de projet pilote, La Capitale, par l’entremise de son programme VIVA, a mis en place le Programme de soutien à l’autogestion des conditions chroniques en milieu de travail. Grâce au soutien offert, l’employé qui participe au programme peut trouver des outils pour mieux prendre en charge sa condition de santé. Il s’agit de 12 séances réparties sur 6 mois au cours desquelles une infirmière intervient auprès de l’employé. Les suivis réguliers sont simples et sont réalisés à partir d’une plateforme de télésoins facile à utiliser.

Instaurer des pratiques favorisant la meilleure intégration des personnes aux prises avec une maladie chronique en entreprise est un bon moyen de garder vos précieuses ressources et de leur permettre d’offrir le meilleur d’elles-mêmes. Souvent, les mesures d’adaptation sont simples à adopter et peu coûteuses, en plus de créer un milieu de travail plus inclusif. Tout le monde y gagne!

Le bien-être au travail vous intéresse?
Offrez VIVA programme santé en entreprise à vos employés.

Visitez notre site web

Écrire un commentaire

Écrire un commentaire

M'abonner à l'infolettre