Mélina Lamarche

Par Mélina Lamarche

12 avril 2019

Entreprise

Programmes d’aide aux employés: des outils pour contrer l’absentéisme

Tôt ou tard, tout le monde est confronté à des épreuves ou à des difficultés qui peuvent miner sa motivation au travail ou qui peuvent nuire à son plein rendement. Vos employés n’y échappent malheureusement pas. C’est pourquoi votre organisation aurait tout avantage, si ce n’est pas le cas, à mettre en place un programme d’aide aux employés… et à investir les ressources nécessaires pour le faire connaître!

Personne n’est à l’abri

Divorce ou rupture, deuil, problèmes familiaux, stress, anxiété, difficultés interpersonnelles, problèmes financiers… Les problèmes susceptibles d’affecter un employé au point de le rendre moins efficace et même de l’amener à s’absenter sont légion. Ainsi, certains, aux prises avec des situations difficiles dans leur vie personnelle ou professionnelle, voient leur motivation s’effriter, tandis que d’autres s’absentent plus souvent jusqu’à vivre une situation d’invalidité, alors que les autres se présentent au travail sans être en mesure de s’acquitter normalement de leurs tâches. Tout le monde y perd : l’employé, qui voit ses problèmes s’accumuler et qui peut même se sentir coupable, son équipe, qui doit compenser, et l’organisation, qui ne peut pas compter pleinement sur un membre de son personnel.

Le programme d’aide aux employés : un coup de pouce nécessaire

Les coûts associés à la perte de productivité sont faramineux. Au Canada seulement, les entreprises perdent 16,6 G$ chaque année en raison de problèmes de santé mentale vécus par leurs employés, si on se fie à une étude réalisée par Monster. Une somme colossale! La bonne nouvelle? Les programmes d’aide aux employés (PAE)peuvent devenir un bon levier pour épauler les organisations à gérer l’absentéisme.

En effet, les PAE offrent un vaste éventail de services-conseils afin d’aider les employés d’une organisation et les membres de leur famille à surmonter des difficultés, comme :

  • des problèmes conjugaux;
  • des problèmes familiaux ou parentaux;
  • des problèmes financiers;
  • des dépendances;
  • des problèmes de sommeil;
  • de la violence;
  • des relations interpersonnelles difficiles;
  • des problèmes juridiques;
  • du stress;
  • du stress post-traumatique.

La plupart du temps, le programme d’aide aux employés offre également un soutien pour les gestionnaires.

Ceux-ci auront accès au service d’intervention de crise et à un nombre d’heures illimité de coaching téléphonique. Le coaching vise à conseiller et à accompagner les gestionnaires lors d’une situation difficile.

Ce ne sont là que quelques exemples d’interventions possibles puisque la particularité du programme est justement de faciliter les démarches de l’employé afin qu’il s’oriente vers la bonne ressource. Ainsi, lorsqu’un employé fait appel au PAE, il doit décrire sa situation afin que le gestionnaire du programme puisse l’aiguiller vers le service approprié. L’avantage? L’employé – souvent déjà épuisé et dépassé par la situation qu’il vit – n’a qu’un numéro de téléphone à composer pour parler à quelqu’un et pour qu’un plan d’intervention lui soit proposé.

Des retombées tangibles

Bien sûr, offrir un PAE à ses employés représente un investissement. Mais les retombées d’une telle décision sont nombreuses et importantes. En plus de limiter, dans plusieurs cas, les effets sur le travail, le déploiement d’un PAE permet à l’organisation qui l’offre de :

  • montrer qu’elle tient à la santé de ses employés;
  • limiter les coûts associés aux absences pour invalidité à court et à long terme;
  • prendre soin de sa santé organisationnelle;
  • maximiser l’engagement de ses employés;
  • recruter plus facilement.

Des facteurs de succès

Offrir un PAE est pratiquement devenu un incontournable des régimes d’avantages sociaux. Toutefois, pour qu’il atteigne les effets escomptés, votre PAE doit répondre à certains critères.

  1. Couvrir un nombre d’heures de consultation suffisant auprès de professionnels reconnus, soit de 8 à 12 h par problème traité.
  2. Être accessible facilement : l’employé qui est aux prises avec une situation difficile a souvent peu d’énergie et de temps à consacrer à de multiples démarches.
  3. Être confidentiel, c’est-à-dire que l’employé doit avoir l’assurance que ses gestionnaires et ses collègues ne sauront pas qu’il fait appel au programme.
  4. Proposer un accès à des ressources à proximité du domicile de l’employé ou du bureau.
  5. Être connu : les employés doivent savoir qu’il existe, ce qu’il comprend et comment l’utiliser. Vous avez tout avantage à faire quelques rappels, de temps à autre, pour leur rappeler qu’un tel programme existe.

Un soutien signé La Capitale

La Capitale, par l’entremise de son programme VIVA, propose une foule de moyens d’accompagner les gestionnaires et leur organisation en ce qui a trait à la santé et au bien-être des employés. Voyez ce que le programme peut vous offrir!

Le bien-être au travail vous intéresse?
Offrez VIVA programme santé en entreprise à vos employés.

Visitez notre site web

Écrire un commentaire

Écrire un commentaire

M'abonner à l'infolettre