Entreprise

Partage de connaissances en entreprise : un avantage concurrentiel

partage de connaissances

Tout le monde s’accorde pour dire que le marché du travail change. Plus que jamais, les organisations doivent innover et se renouveler afin de demeurer concurrentielles. Dans ce contexte, les connaissances accumulées par les employés sont une véritable mine d’or. Encore faut-il qu’ils puissent les partager et en faire bénéficier à l’ensemble de l’organisation.

Un environnement en mouvement

Les organisations d’aujourd’hui évoluent dans un monde en constant mouvement. Les travailleurs de la génération des baby-boomers quittent massivement pour la retraite, emportant avec eux l’expertise et les connaissances d’une vie. Pour sa part, la relève entre plus tardivement sur le marché du travail.

Pourtant, les organisations doivent compter sur des travailleurs créatifs, capables d’exercer leur jugement et de travailler de façon autonome. Voilà pourquoi il est crucial que votre organisation mette en place des mesures afin de s’assurer que les connaissances soient préservées, transférées et bien utilisées.

Divers types de connaissances

Des chercheurs de l’Université de Sherbrooke distinguent deux types de connaissances :

  • Les connaissances explicites, qui sont objectives et formelles, plutôt techniques. On peut les verbaliser et les codifier et elles sont facilement transférables. Par exemple : les règles, les procédures, les signes, les symboles. Ces connaissances représentent environ 20 % de tout le savoir d’une organisation.
  • Les connaissances tacites, qui sont faites du jugement, du savoir-faire, des valeurs et des intuitions. Elles sont plus difficiles à formaliser, car elles reposent sur le parcours personnel des individus qui les portent. Ces connaissances représentent environ 80 % du savoir des organisations. Leur transfert constitue un véritable défi pour les organisations.

Les avantages du partage de connaissances

Dans un article paru en 2015 dans la Harvard Business Review, on quantifiait à 31,5 milliards de dollars américains les pertes financières totales qu’engendre le mauvais partage de connaissances dans les entreprises du classement Fortune 500.

Par ailleurs, plusieurs études ont démontré que les organisations qui savent tirer profit des connaissances de leurs employés obtiennent un avantage concurrentiel de taille. Elles sont notamment mieux placées pour innover et créer de nouveaux produits, de nouveaux services, de nouvelles approches et, ainsi, se renouveler.

Les avantages du partage de connaissances sont nombreux :

  • prise de décision plus rapide, diminuant les risques d’erreurs;
  • amélioration de l’efficacité organisationnelle, gain de temps dans la recherche d’information;
  • amélioration de la qualité et de la rentabilité des actions réalisées;
  • augmentation de la capacité d’innovation, appuyée sur les expériences et les expertises;
  • réduction des dédoublements de rôles, de tâches et d’actions;
  • augmentation de la satisfaction et de la mobilisation des employés.

En d’autres mots, s’assurer d’un partage de connaissances efficace, c’est en quelque sorte éviter de réinventer continuellement la roue. Au lieu de repartir du même point et de répéter constamment les mêmes erreurs, les équipes peuvent, sur la base des connaissances accumulées, proposer des idées, des produits, des façons de faire qui s’inscrivent dans la continuité, qui se bâtissent sur les expériences passées, sur le savoir acquis au fil du temps.

Des actions concrètes pour favoriser le partage des connaissances

Avant toute chose, il est important de s’assurer que la haute direction ait fait de la gestion du transfert et du partage des connaissances une priorité. Il s’agit là d’une des conditions pour que s’instaure une véritable culture axée sur le partage des connaissances à l’échelle de l’organisation. Dès lors, vous pourrez, en tant que gestionnaires :

  1. Établir un diagnostic de la situation dans votre équipe : Qui détient quelles connaissances et de quelle façon est-il possible de conserver ce savoir entre les murs de l’organisation? Parmi ces connaissances, lesquelles sont considérées comme étant critiques en fonction des priorités de l’organisation?
  2. Mettre en place des moyens uniformisés de stocker l’information. Faire en sorte que l’information conservée à différents endroits par divers moyens puisse être centralisée, stockée et rendue accessible à l’intérieur de structures uniformes. La technologie recèle de formidables moyens pour vous épauler.
  3. Favoriser le partage de connaissances en sensibilisant les membres des équipes à faire circuler leur savoir. Si vous sentez que certains employés hésitent à partager l’information, tentez de connaître leurs motivations. Ont-ils peur de perdre du pouvoir? Manquent-ils de temps? Craignent-ils de perdre une forme de reconnaissance?
  4. Instaurez des actions concrètes pour faire circuler l’information : tenez des rencontres afin d’inciter les uns à dire aux autres les tâches sur lesquelles ils travaillent, mettez en place des initiatives de pairage ou de mentorat, en jumelant des employés plus expérimentés avec des recrues, organisez des séances de remue-méninges, documentez systématiquement les procédures, le cheminement de certains projets, formez des groupes de codéveloppement, etc.

Valoriser le savoir des uns et le mettre à profit dans l’ensemble de l’organisation? Voilà un projet qui ne fait que des gagnants. Aussi, en tant qu’organisation, vous avez tout avantage à mettre en place des mesures structurées pour profiter pleinement du bouillonnement de connaissances et d’idées qui prévaut dans vos équipes. Il en va non seulement de la productivité de votre organisation, mais aussi de la motivation des employés et de leur esprit d’équipe.


Le bien-être au travail vous intéresse?
Offrez VIVA programme santé en entreprise à vos employés.

Visitez notre site web

Commentaires

Cliquer sur un onglet pour choisir de quelle façon vous aimeriez laisser un commentaire

Laisser un commentaire

3 + douze =

Articles suggérés
Bâtir un projet collectif au travail : une initiative gagnante
projet collectif

Esprit d'équipe, productivité, notoriété... Découvrez tous les avantages de bâtir un projet collectif en milieu...

Comment gérer les conflits entre employés
gestion de conflits

Dans un milieu de travail, les relations interpersonnelles sont incontournables. Voici quelques trucs pour arriver à...

L’assurance pour travailleur autonome en 3 questions
assurance travailleurs autonomes

Vous vous demandez si une couverture d’assurance est nécessaire pour un travailleur autonome? Voici ce qu’il faut...