Mélina Lamarche

Par Mélina Lamarche

13 novembre 2018

Entreprise

Le télétravail : est-ce pour votre entreprise?

Article révisé le 19 novembre 2018

Avec le monde du travail en constante évolution, le télétravail gagne la faveur d’un nombre croissant de travailleurs et de leur employeur. Il peut en effet éliminer une foule d’irritants et rehausser l’attractivité de votre organisation. Toutefois, il amène parfois son lot d’inconvénients. Dans quels cas cette formule est-elle avantageuse? Dans quelles autres situations ne l’est-elle pas? Quelques pistes pour mettre votre projet sur les rails.

Les avantages du télétravail

Il est vrai que le télétravail vient avec plusieurs avantages pour tous. Pour les entreprises, il constitue un avantage concurrentiel qui séduit les employés qualifiés et qui contribue à les retenir. En effet, plusieurs études confirment qu’entre des salaires plus élevés et des conditions de travail plus souples, ces dernières pèsent plus lourd dans la balance lorsque des candidats choisissent un employeur!

Par ailleurs, c’est une bonne façon, pour une organisation qui cherche à limiter ses dépenses de loyer, de réduire le nombre de pieds carrés nécessaires à la réalisation de ses activités. Enfin, le temps que les employés consacraient à se déplacer en voiture est généralement passé à travailler, un gain pour l’employeur sans que cela implique un effort supplémentaire du côté de l’employé.

Les inconvénients du télétravail

Des avantages, soit. Encore faut-il que les employés aient un tempérament adapté à la formule. Pour certains, le sentiment d’isolement peut peser et devenir un facteur de démotivation. Pour qui accorde de l’importance aux liens tissés avec les collègues, le fait d’avoir des interactions limitées peut rapidement se transformer en boulet.

De plus, plusieurs sont incapables d’être productifs chez eux, distraits par les tâches ménagères, par la tentation de parler au téléphone avec des proches et par quoi d’autre encore!

Certains employeurs peuvent également craindre qu’il en résultera une diminution de l’apprentissage par la collaboration et l’effritement de l’esprit d’équipe ainsi que des enjeux potentiels liés à la sécurité informatique.

Implanter le télétravail en entreprise : des balises pour réussir

Dans son Guide d’implantation du télétravail en entreprise, TechnoCompétences cible les étapes clés qu’une organisation a avantage à suivre pour instaurer des mesures de télétravail :

1. S’informer sur le télétravail

Toute organisation qui souhaite proposer une formule de télétravail à ses employés a avantage à bien s’informer sur le cadre juridique à l’intérieur duquel les droits, les responsabilités et les obligations de chacun – travailleur et employeur – s’inscrivent. Dépenses, visites au domicile de l’employé, contrôle du travail réalisé, respect des diverses normes du travail… Vous devez en savoir le plus possible sur ces aspects afin de prévenir les litiges et les conflits.

2. Confier à une équipe multidisciplinaire la responsabilité d’évaluer le contexte de l’organisation

Cela permettra de déterminer si le télétravail répond à un besoin, de définir les emplois admissibles à cette formule, d’évaluer la capacité des employés à télétravailler et de valider la faisabilité du projet sur le plan des ressources matérielles.

3. Élaborer une politique et des procédures

Cette étape est importante afin d’éviter les incohérences, d’uniformiser la pratique et d’assurer un traitement juste et équitable pour tous les employés. Plus la politique est claire et plus les procédures seront détaillées et pensées afin de couvrir l’ensemble des situations liées au télétravail, plus vous aurez des outils pour vous appuyer afin de bien gérer les situations susceptibles de survenir.

4. Implanter le télétravail

D’abord, il faut déployer un projet pilote avec un groupe restreint de participants pendant une durée précise, le tout accompagné d’un solide plan de communication.

5. Évaluer et réviser la politique et les procédures de télétravail

Cela permettra d’apporter les ajustements nécessaires, environ un mois après le début du projet pilote, puis au terme de celui-ci. Ensuite, vous pourriez prévoir des modalités d’évaluation annuelles ou à tous les deux ans.

Comme pour bien des mesures, en plus de la planification, le succès de votre démarche repose aussi sur l’engagement de la direction et sur une base solide de communication entre toutes les parties. Ces facteurs de réussite vous permettront d’aller de l’avant et de tirer pleinement profit des avantages associés au télétravail tout en limitant les inconvénients.

Le bien-être au travail vous intéresse?
Offrez VIVA programme santé en entreprise à vos employés.

Visitez notre site web

Écrire un commentaire

Écrire un commentaire

M'abonner à l'infolettre