François Bégin

Par François Bégin

19 octobre 2016

Argent

Faire son budget de manière simple et efficace

Article révisé le 17 avril 2018

Le budget est probablement l’élément le plus mal aimé du monde des finances personnelles. Ce n’est pas pour rien que seulement 47 % des Canadiens en font un! Il est pourtant un incontournable. Continuez de lire, j’ai un défi à vous proposer!

Dans ma dernière chronique, je vous ai présenté 4 étapes pour mettre de l’ordre dans vos finances. Si vous avez suivi ces étapes, vous n’êtes pas loin de l’objectif de faire votre budget.Mais avant d’aller plus loin, je vous pose une question : À quoi ça sert un budget? Je crois que, si la plupart des gens n’aiment pas en faire un, c’est qu’ils n’ont pas encore trouvé la bonne réponse à cette question.

Voici les 3 mots qui ne devraient pas définir votre budget!

  • Inflexible : Un budget bouge avec vous; il se doit d’être souple et de s’adapter à votre situation. N’essayez pas de faire un budget et de tout y entrer au dollar près. Vous vous découragerez si vous tentez de tout prévoir et de budgéter la totalité de vos dépenses. C’est absolument irréaliste!
  • Dictateur : Votre budget ne devrait pas vous dicter comment dépenser votre argent. Vous n’êtes pas au service de votre budget, c’est plutôt lui qui est à votre service.
  • Coulé dans le béton : Votre budget est en constante évolution. Ce n’est pas un document que vous faites une fois dans votre vie et que vous devez respecter pour le reste de vos jours. Vous devriez le repenser et le refaire à chaque saison.

Bref, un budget, c’est un peu comme une boussole. Sa seule et unique fin est de vous indiquer la bonne direction à suivre, de vous montrer si vous êtes sur la bonne voie pour gérer vos finances personnelles. C’est lui qui vous indiquera si vous dépensez trop, ne gagnez pas suffisamment ou si vos finances sont équilibrées.

Êtes-vous prêt à relever mon défi et à préparer votre budget?

  1. Commencez par calculer votre revenu net.
  2. Inscrivez ensuite vos principales dépenses.
  3. Maintenant, calculez ce que chacune de vos dépenses représentent en pourcentage.
    Voici ce à quoi cela devrait ressembler :
    Logement (loyer, hypothèque, taxes, assurances)entre 25 et 30 %
    Alimentationentre 5 et 15 %
    Services (électricité, chauffage, téléphone et Internet)entre 5 et 10 %
    Transport (automobile ou transport en commun)entre 10 et 15 %
    Vêtementsentre 2 et 7 %
    Loisirs et éducationentre 5 et 10 %
    Santé (assurances, dentiste, lunettes, médicaments)entre 5 et 10 %
    Remboursement de dettesentre 5 et 10 %
    Épargneentre 5 et 10 %
    Fonds d’urgenceentre 5 et 10 %
  1. Attention, ici, ça pourrait faire mal! Faites finalement la différence entre votre revenu et vos dépenses.
  2. À partir du résultat, vous verrez si votre budget est équilibré ou non. S’il ne l’est pas, vous avez deux options : gagnez plus ou dépensez moins. Dans ce cas, vous pourrez par exemple réajuster vos dépenses en fonction des pourcentages indiqués.

Pour vous aider à y voir plus clair, n’hésitez pas à consulter un conseiller en sécurité financière. Il sera en mesure de vous accompagner dans le processus pour équilibrer votre budget.

Ce n’est pas terminé!

Assurez-vous de refaire l’exercice chaque fois que vous sentez qu’il ne reflète pas la réalité. Si vous appliquez ces conseils et que vous refaites l’exercice à chaque saison, qui sait, il se peut que vous appreniez à aimer faire votre budget!

 

Découvrez son article suivant : 5 trucs pour en finir avec vos dettes

Découvrez notre compte d’épargne à intérêt élevé, un outil qui vous aide à épargner pour tous vos projets!

Apprenez-en plus

Écrire un commentaire

Écrire un commentaire

M'abonner à l'infolettre