Argent/Épargne

CELI ou REER : lequel choisir?

CELI ou REER : lequel choisir?

Lorsqu’il est question d’épargne, le CELI et le REER sont deux outils incontournables. Vous en avez sans doute déjà entendu parler, mais savez-vous vraiment ce qui les distingue? Apprenez à mieux les connaître afin de profiter au maximum de leurs avantages et ainsi commencer à épargner en fonction de votre situation.

Compte épargne libre d’impôt (CELI)

Le CELI est généralement moins bien connu que son grand frère le REER. Pourtant, il possède de nombreux avantages pour les épargnants. Tout d’abord, lorsque vous placez des fonds dans un CELI, les intérêts qu’ils génèrent sont généralement libres d’impôt.

Puisqu’il est relativement facile d’y faire des dépôts et des retraits, le CELI peut aussi être très utile pour réaliser un projet important ou faire face à l’imprévu. Par contre, c’est avec le temps qu’il vous sera le plus profitable : plus le montant du CELI est élevé, plus vous touchez d’intérêts exempts d’impôt.

La cotisation maximale annuelle permise est présentement de 5 500 $, quel que soit votre revenu, mais cumulables si non utilisés. Pour connaître le montant auquel vous avez droit, il suffit de consulter votre avis de cotisation le plus récent. Il est aussi très utile de connaître les limites annuelles de cotisations du CELI depuis sa création en 2009.

Régime enregistré d’épargne retraite (REER)

Le REER, pour sa part, est un outil d’épargne à long terme puisqu’il vise à économiser en prévision de la retraite.

Les sommes que vous déposez dans un REER sont déduites de votre revenu imposable. Tant que votre capital demeure dans un REER, il croît à l’abri de l’impôt, de même que les intérêts qu’il génère. Vous payerez quand même de l’impôt sur cet argent, soit au moment où vous le retirerez de votre REER. Toutefois, il est logique de présumer que vos revenus à la retraite seront moins élevés et que vous pourrez ainsi bénéficier d’un taux d’imposition plus bas.

La cotisation à votre REER est limitée à 18 %¹ de votre revenu de l’année précédente, jusqu’à concurrence de 25 370 $². Comme pour le CELI, vos droits s’accumulent si vous ne les utilisez pas et sont inscrits dans votre avis de cotisation.

Lequel choisir?

Le REER donne accès à des programmes comme le Régime d’accession à la propriété (RAP) et le Régime d’encouragement à l’éducation permanente (REEP) et permet de contribuer au REER du conjoint tout en profitant de la réduction d’impôt.

Le CELI, quant à lui, est pratique si vous avez besoin d’argent rapidement : vous pouvez en retirer le montant que vous voulez, quand bon vous semble, sans payer d’impôt et sans que cela affecte vos droits aux différents crédits et prestations fédéraux fondés sur le revenu. Il est donc recommandé d’utiliser à cet effet un véhicule d’épargne flexible, tel qu’un compte d’épargne à intérêt élevé.

Parce qu’ils offrent des avantages différents, le CELI et le REER ne sont pas concurrents, mais plutôt complémentaires. C’est pourquoi nous ne devrions pas les considérer indépendamment. Chaque situation est particulière et propre à chaque épargnant. Ainsi, il vaut mieux consulter votre conseiller en sécurité financière qui guidera votre choix selon votre profil.

Chose certaine, le CELI et le REER sont des outils payants. Utilisez-les!

Pour s’y retrouver :
REER : Régime enregistré d’épargne-retraite
CELI : Compte d’épargne libre d’impôt
RAP : Régime d’accession à la propriété
REEP : Régime d’encouragement à l’éducation permanente

Note : Cet article vous est présenté à titre informatif seulement et ne constitue pas une opinion de nature juridique, financière, fiscale ou autre. Les circonstances et éléments présentés peuvent varier en fonction de votre situation personnelle. Avant d’agir, nous vous invitons à consulter un professionnel. La Capitale ne peut être tenue responsable des conséquences de toute décision basée sur le contenu du présent article.

¹ Si vous cotisez à un fonds de pension, ce pourcentage peut différer.
² Pour l’année 2016. 26 010 $ en 2017.


Besoin de renseignements supplémentaires?
Communiquez avec un de nos conseillers en sécurité financière!

Trouvez un conseiller

Commentaires

Cliquer sur un onglet pour choisir de quelle façon vous aimeriez laisser un commentaire

Laisser un commentaire

4 − deux =

Articles suggérés
7 astuces pour économiser sur sa prime d’assurance vie
7 astuces pour économiser sur sa prime d’assurance vie

Une assurance vie peut représenter un coût important pour un ménage. Il est toutefois possible d'économiser sur le...

Rentrée scolaire : 5 astuces pour économiser
Rentrée scolaire : 5 astuces pour économiser

Eh oui, il est possible de franchir la rentrée scolaire tout en réalisant de joyeuses économies!

Assurance vie : un produit aux multiples facettes

Il est possible de faire bien des choses avec une assurance vie. Découvrez ses multiples facettes!

×