Habitation

Prévenez les incendies liés aux cendres du foyer

Comment prévenir les incendies liés aux cendres du foyer

Les statistiques diffusées par le ministère de la Sécurité publique du Québec révèlent que plus de 4 500 bâtiments à usage résidentiel ont été endommagés lors d’incendies en 2014, entraînant des pertes matérielles estimées à plus de 232 millions de dollars. Plusieurs de ces incendies sont attribuables à une mauvaise disposition des cendres de foyer ou à une mauvaise utilisation d’un appareil de chauffage. Voici nos conseils pour vous éviter de faire partie de ces statistiques.

Comment vous débarrasser des cendres de foyer de manière sécuritaire?

1. Utilisez une pelle de métal pour retirer les cendres du foyer. Ne ramassez jamais les cendres avec un aspirateur à moins de vous être d’abord assuré qu’elles sont froides.

2. Jetez vos cendres dans un contenant métallique à fond surélevé, muni d’un couvercle mécanique. L’utilisation d’un contenant à l’épreuve du feu est primordiale, puisque les cendres peuvent rester chaudes pendant plus de 72 heures.

3. Sortez-le et conservez-le dehors pendant au moins 72 heures, couvercle fermé et à au moins 1 mètre de tout bâtiment ou matériau combustible

4. Assurez-vous que les cendres sont effectivement refroidies après 72 heures. Si aucune chaleur ne s’en dégage lorsque vous les brassez, videz-les dans un sac de plastique bien fermé et mettez le tout dans votre bac à déchets. Si elles sont complètement froides, vous pouvez aussi les vider directement dans votre bac à compost.

Précautions pour foyers et poêles à bois

Selon le ministère de la Sécurité publique du Québec, plus du tiers des incendies dans les résidences se déclenchent dans les cheminées. Pour éviter que votre belle flambée ne se transforme en incendie, vous devez utiliser votre système de chauffage prudemment. Ainsi, il est préférable de faire ramoner votre cheminée une fois l’an (au printemps, de préférence) ou à toutes les 3 cordes de bois brûlées.

De plus, si votre maison est équipée d’un poêle à bois, d’un foyer ou d’un appareil fonctionnant au gaz (cuisinière, chaufferette, etc.), il est essentiel de la doter d’un ou de plusieurs détecteurs de monoxyde de carbone (CO). L’emplacement idéal pour les installer? Près des chambres à coucher et au sous-sol, à proximité du système de chauffage principal. Évitez toutefois de les placer près d’un ventilateur de plafond, d’une porte ou d’une fenêtre, derrière un meuble ou des rideaux, dans une salle de bain ou dans des pièces poussiéreuses, sales et graisseuses, comme le garage, la cuisine et la salle de chauffage.

Finalement, votre résidence devrait être équipée d’au moins un extincteur portatif de 5 lb à poudre chimique de type ABC. Cet équipement peut combattre à peu près n’importe quel feu. Vérifiez vos extincteurs et vos détecteurs régulièrement.

 

En complément :

Ministère de la Sécurité publique – Les cendres chaudes
4 faits sur le chauffage au bois et l’assurance habitation
9 astuces pour prévenir les incendies chez vous
9 conseils pour éviter les feux liés à la cigarette
Gare aux incendies causés par les terreaux de plantation!

 


À la recherche d’une assurance habitation?
Renseignez-vous sur nos protections adaptées à vos besoins.

Apprenez-en plus

Commentaires

2 Responses to Prévenez les incendies liés aux cendres du foyer

  • Un détecteur de «gaz carbonique» (CO2)n’a aucune valeur préventive en ce qui a trait aux incendies. Ce à quoi vous référez est un détecteur de monoxyde de carbone (CO) dont l’installation est recommandée pour prévenir une intoxication mortelle dans le cas d’un appareil de chauffage défectueux qui en produirait.

    Par ailleurs un ramonage à toutes les 3 cordes de bois est inutile si le propriétaire de foyer ou de poêle à combustion lente brûle du bois suffisamment sec c’est-à-dire contenant moins de 20% d’humidité. Le vrai problème ici repose sur le fait que le bois vendu pour le chauffage n’est que très rarement sec, car un bon séchage nécessite au moins 2 ans, ce que les vendeurs de bois de chauffage ne font jamais. Il serait nettement plus judicieux de recommander aux gens d’acheter leur bois de chauffage au moins une année d’avance et de se procurer un petit hydromètre électronique portatif (Canadian Tire) et de procéder à une vérification de l’état de séchage du bois utilisé. Il y a également ici un autre intérêt à le faire et c’est celui de diminuer la pollution de l’air importante qui est entraînée en brûlant du bois insuffisamment séché.

    Yves Castonguay

    • Bonjour M. Castonguay,

      Désolé pour le délai de réponse. Vous avez tout à fait raison en ce qui a trait au détecteur de monoxyde de carbone. Nous vous remercions de nous avoir signalé la coquille qui s’est glissée à notre insu. Nous allons procéder à la correction immédiatement.
      De plus, concernant le deuxième point de votre commentaire en lien avec les 3 cordes, nous souhaitons vous informer que nos recommandations sont faites en fonction d’un usage «normal» ou «fréquent» de nos assurés. Cependant, nous vous remercions pour votre suggestion qui vise à diminuer le risque d’incendie et réduire l’impact sur l’environnement.

      Merci d’avoir communiqué avec nous!

Cliquer sur un onglet pour choisir de quelle façon vous aimeriez laisser un commentaire

Laisser un commentaire

onze + quatre =

Articles suggérés
15 conseils pour des décorations de Noël sécuritaires
15 conseils pour des décorations de Noël sécuritaires

Le temps des réjouissances de fin d’année approche à grands pas. Pour des Fêtes réussies à l’abri des...

Temps des Fêtes : 3 conseils pour éloigner les voleurs
Temps des Fêtes : 3 conseils pour éloigner les voleurs

Le temps des réjouissances de fin d’année approche à grand pas… et la course aux cadeaux aussi! Si cette...

Abri d’auto temporaire : ce qu’il faut savoir
Abri d’auto temporaire : ce qu’il faut savoir

C’est le temps de se préparer à l’arrivée de l’hiver et de son grand manteau blanc! Vous avez un abri d’auto...

×