Habitation

Échange de maisons : le jeu en vaut-il la chandelle?

échange de maisons

Au cours des dernières années, l’échange de maisons a gagné du terrain auprès des voyageurs de partout dans le monde. À lui seul, le site web Home Exchange – et sa version francophone Trocmaison – comptait, en 2016, 3 700 foyers canadiens membres, dont la moitié au Québec. Les raisons d’opter pour cette façon de voyager sont toutes aussi valables les unes que les autres. L’aventure vous tente? Avantages, inconvénients, précautions à prendre et effets sur votre assurance habitation : voici quelques principes pour vous guider!

Échange de maisons : des avantages majeurs

Le concept de l’échange de maisons est simple : pendant que vous vivez dans la maison de quelqu’un d’autre, lors d’un voyage ou d’une escapade, ce propriétaire occupe la vôtre. Il est important que vous soyez à l’aise à l’idée que des personnes que vous ne connaissez pas utilisent vos espaces, vos biens, vos affaires. Une fois cette question réglée, les avantages sont nombreux :

  • Voyager à peu de frais: en plus d’éviter les frais d’hébergement en établissement hôtelier, vous avez aussi la possibilité de débourser à peu près autant en nourriture que si vous étiez chez vous.
  • Vivre une expérience culturelle authentique le temps de votre séjour.
  • Profiter d’un confort accru en ayant accès à des espaces entièrement équipés.
  • Pouvoir voyager léger: il vous sera possible de faire la lessive et de porter plusieurs fois les mêmes vêtements.

Et quand même quelques risques et inconvénients

Comme dans toute chose, l’échange de maisons s’accompagne de quelques risques et inconvénients :

  • Déception possible : vous pourriez être déçu de la maison où vous vivrez quelque temps. Sur Internet, par l’entremise de photos, on ne voit évidemment pas les moindres détails. Sans compter que les propriétaires qui placent des annonces présentent leur maison sous son meilleur jour.
  • Risques d’annulation : vous pourriez devoir trouver un plan B pour vos vacances en cas d’annulation de dernière minute de la part de l’autre propriétaire.
  • Risques de bris, de vol et de vandalisme : bien que vous ayez eu des échanges par téléphone, par courriel ou par Skype, il n’en demeure pas moins que les personnes qui viendront s’établir chez vous, le temps d’un séjour, sont des étrangers. Vous n’avez donc d’autre choix que de vous fier à leur bonne foi et à leur bon jugement dans l’utilisation de vos biens et de votre demeure.
  • Risques de poursuite : si un visiteur se blesse à votre domicile, vous pourriez en être tenu responsable s’il est démontré que c’est votre négligence qui a causé les blessures. Dans un tel cas, votre assurance habitation devrait vous couvrir, mais elle ne pourra pas vous éviter certains des soucis et des démarches qui en découlent.

6 précautions pour réduire les risques

1. Informez votre assureur. Dans tous les cas, il vaut mieux appeler votre assureur pour l’informer de l’échange, vous assurer que vos couvertures sont adéquates et vérifier ce qui est couvert ou pas.

  • Vérifiez que votre montant de protection pour la responsabilité civile est assez élevé pour vous couvrir adéquatement si vous causez accidentellement des dommages pendant votre séjour chez votre partenaire d’échange.
  • Informez-vous aussi sur les protections que vous pourriez ajouter afin d’être mieux protégé lors de l’utilisation temporaire d’une résidence ne vous appartenant pas.
  • Validez si cette situation cause une diminution des protections d’assurance de votre maison ou si des ajustements sont requis. Sachez que chez certains assureurs, comme La Capitale, vos couvertures d’assurance continuent de s’appliquer comme d’habitude lors d’un échange de maisons (ce qui n’est pas le cas si vous faites la location de votre maison).

Aussi surprenant que cela puisse paraître, les assureurs voient les échanges de maisons d’un œil plutôt favorable. En effet, cette pratique permet que votre maison soit habitée pendant votre absence et peut éviter de devoir suspendre certaines protections. Moins tentante pour les voleurs et jouissant de la présence d’une personne capable de vous joindre en cas de pépin, votre maison est ainsi moins vulnérable à certains risques.

2. Apprenez à connaître les gens avec lesquels vous souhaitez réaliser l’échange. Avant l’échange, il est recommandé d’avoir le plus de contacts possible avec eux. Vous risquez ainsi moins de malentendus et de mauvaises surprises.

3. Produisez un guide de l’occupant contenant les renseignements suivants et demandez à votre partenaire d’échange de faire de même :

  • le mode de fonctionnement des appareils
  • les règles concernant le bruit
  • le jour de la collecte des ordures
  • les endroits où se stationner
  • les numéros à composer au besoin
  • ce qu’il convient de faire en cas d’urgence

4. Mettez à l’abri, hors d’accès, vos biens de valeur et les objets qui vous tiennent à cœur. Vous pouvez par exemple les placer dans une pièce verrouillée ou les entreposer chez des proches.

5. Assurez une présence… en votre absence. Demandez à un voisin ou à un membre de la famille qui réside à proximité de rester discrètement aux aguets. Assurez-vous que les occupants de votre maison pourront le joindre et qu’il pourra se rendre sur place en peu de temps au besoin.

6. Protégez vos renseignements personnels. Si vous laissez votre ordinateur à la maison, assurez-vous que les occupants n’auront pas accès à vos informations personnelles. Idem pour vos papiers, que vous devriez entreposer dans un classeur verrouillé.

Vous prêtez aussi votre auto ou empruntez celle de votre partenaire d’échange?

Plusieurs propriétaires laissent également leur voiture à la disposition des voyageurs qui occupent leur maison. Si vous décidez de faire de même, ou d’utiliser la voiture de votre partenaire d’échange, appelez votre assureur pour vous informer de ce qui est couvert ou pas par votre assurance auto.

Bon voyage!


 

En complément :

Autopartage et assurance : ce qu’il faut savoir

Voiture prêtée : que couvre l’assurance auto?

Location avec Airbnb : vérifiez votre assurance habitation!


À la recherche d’une assurance habitation?
Renseignez-vous sur nos protections adaptées à vos besoins.

Apprenez-en plus

Commentaires

Cliquer sur un onglet pour choisir de quelle façon vous aimeriez laisser un commentaire

Laisser un commentaire

cinq × 5 =

Articles suggérés
Vices cachés sur votre résidence : que faire?
vices cachés

Vous achetez une nouvelle demeure? Si les vices cachés vous empêchent de dormir sur vos deux oreilles, voici comment...

Piscine et spa : conseils pour en profiter au maximum
piscine et spa

La saison de la baignade est enfin arrivée! Voici nos conseils d'assurance pour piscine et spa afin que vous puissiez...

Comment minimiser les dommages en cas d’inondation?
inondations printemps

Seriez-vous prêt à faire face à une inondation? Consultez notre guide pour savoir comment minimiser les dommages à...