Habitation

4 conseils d’entretien pour votre toiture

4 conseils d'entretien pour votre toiture

Depuis quelques années, les phénomènes climatiques violents se font de plus en plus fréquents, ce qui contribue à faire augmenter le nombre de réclamations d’assurance habitation en particulier celles découlant de dommages aux toitures. Saviez-vous qu’un bon entretien de votre toiture réduit les risques de dommages et peut augmenter la durée de vie de votre revêtement? Voici nos conseils.

1. Inspectez votre toiture au printemps et à l’automne et faites faire les réparations nécessaires sans tarder

Cela pourrait vous éviter une infiltration d’eau par la toiture et une réclamation d’assurance habitation! À surveiller :

  • Soffites : situés sous le retour du toit, les soffites assurent une bonne ventilation du comble. Afin d’éviter la formation d’humidité et d’optimiser la durée de vie de votre revêtement, faites le tour de la maison pour vous assurer qu’ils ne sont pas obstrués et laissent bien entrer l’air.
  • Solins et joints d’étanchéité : des solins et joints d’étanchéité en bon état évitent les infiltrations d’eau par le pourtour des évents de plomberie et de la cheminée. S’ils sont endommagés ou inexistants, ils doivent être refaits sans tarder.
  • Isolation des tuyaux d’évacuation : pour éviter la condensation, vérifiez l’isolation de ces tuyaux  qui sont situés dans l’entretoît (comble).
  • Bardeaux : Prenez soin de vérifier chaque façade, car les bardeaux s’usent à un rythme différent selon leur exposition au soleil et au vent.
    • Si des bardeaux frisent, se désagrègent ou se détachent avec le vent, il est peut-être temps de remplacer votre revêtement. Faites inspecter votre toiture par un expert sans tarder.
    • Si vous remarquez l’apparition de taches noires ou de mousse sur les bardeaux, ou si ceux-ci sont gondolés, faites inspecter la toiture par un expert sans tarder. Ces signes de la présence d’humidité ne doivent pas être pris à la légère. Ils révèlent souvent un problème de ventilation déficiente de l’entretoît.
  • Clous qui dépassent : un simple coup de marteau pour bien enfoncer les clous mal enfoncés réduira les risques de bris prématuré.
  • Gouttières : enlevez les débris et les feuilles mortes de vos gouttières pour éviter qu’elles bloquent l’écoulement de l’eau et causent une infiltration d’eau par le toit.

2. Surveillez votre toit et faites-le déneiger lorsque les conditions l’exigent.

En principe, votre toiture devrait supporter sans problème le couvert de neige d’un hiver « normal ». Cependant, faites preuve de vigilance tout au long de la saison froide :

  • Assurez-vous régulièrement que les évents d’entretoit et de plomberie sont dégagés.
  • Par temps doux, assurez-vous que l’eau s’écoule normalement dans la gouttière ou par le drain (toit plat) et qu’elle ne s’accumule pas sur le toit.
  • En cas de verglas ou lors d’importantes accumulations de neige portez une attention spéciale aux signes suivants. Ils indiquent que votre toit est surchargé et a besoin d’être déneigé sans tarder pour éviter son affaissement :
    • votre toit se met à craquer;
    • le plafond présente une déformation;
    • des fissures apparaissent sur les murs intérieurs;
    • les portes deviennent plus difficiles à ouvrir et à fermer.

Votre toiture doit être déneigée? Faites appel à des professionnels!

Le déneigement d’une toiture est une opération comportant plusieurs risques : chute, blessures aux passants, bris du revêtement ou électrocution. Le Bureau d’assurance du Canada (BAC) et la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) recommandent donc de retenir les services de professionnels détenant les techniques, équipements et couvertures d’assurance appropriés pour faire le travail de manière sécuritaire.

Si vous détectez un problème potentiel et que votre recouvrement de toiture est toujours garanti, communiquez d’abord avec le couvreur qui a fait le travail. Informez-vous sur l’étendue de la garantie et demandez-lui conseil sur la marche à suivre afin d’éviter d’invalider la garantie.

La plupart des manufacturiers de bardeaux d’asphalte garantissent leurs produits de 20 à 40 ans. Mais sachez que ces garanties sont limitées. En général, elles ne couvrent que les défauts de fabrication du bardeau et, en cas de changement de propriétaire, elles ne s’appliquent pas au nouveau propriétaire.

Vous décidez de déneiger votre toit vous-même?

  • Faites-le à partir du sol à l’aide d’une pelle à toiture télescopique.
  • Établissez un périmètre de sécurité pour la sécurité des autres.
  • Laissez toujours une couche de neige afin de ne pas abîmer la membrane d’étanchéité de la toiture.
  • Assurez-vous de dégager complètement les évents d’entretoit et de plomberie.

 3. Faites inspecter votre toiture de plus de 20 ans

Le BAC recommande de la faire inspecter par un professionnel.

 4. Avisez votre assureur du remplacement de votre revêtement de toiture

Vous pourriez obtenir une baisse de prime, puisqu’il s’agit d’une mesure permettant de réduire les risques de dégâts d’eau.

 

En complément d’information :
Régie du bâtiment du Québec – Déneiger et déglacer


À la recherche d’une assurance habitation? Renseignez-vous sur nos protections adaptées à vos besoins.

 

Apprenez-en plus

Commentaires

Cliquer sur un onglet pour choisir de quelle façon vous aimeriez laisser un commentaire

Laisser un commentaire

seize − 3 =

Articles suggérés
9 conseils pour éviter les feux liés à la cigarette
9 conseils pour éviter les feux liés à la cigarette

Beaucoup d’incendies sont liés à l’usage de la cigarette. Un fumeur vit sous votre toit? Voyez comment cela...

9 astuces pour prévenir les incendies chez vous
9 astuces pour prévenir les incendies chez vous

Voici quelques gestes simples qui vous permettront de réduire les risques d’incendies à la maison.

Dommages causés par les arbres : ce qu’il faut savoir
Dommages causés par les arbres : ce qu’il faut savoir

Comment éviter que vos arbres ne causent des dommages à votre maison et à celles des voisins? Que couvre votre...