Marie-Claude Dulac

Par Marie-Claude Dulac

9 août 2016

Habitation

Étudiants : avez-vous besoin d’une assurance habitation?

Article révisé le 30 août 2019

Vous vous installez bientôt dans votre nouvel appartement et vous pensez qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une assurance habitation pendant vos études? Détrompez-vous! Suivez le guide pour connaître tous les secrets de l’assurance habitation pour locataires!

Vérifiez d’abord si vous êtes couvert par l’assurance de vos parents

Si vous êtes inscrit à temps plein au cégep ou à l’université et quittez temporairement la maison de vos parents afin de poursuivre vos études, vos biens et votre responsabilité civile sont assurés par le contrat d’assurance habitation de vos parents.

Cela vaut donc la peine que vos parents vérifient les limites de leur couverture d’assurance avec leur représentant. Attention! Certains assureurs limitent cette garantie aux étudiants âgés de 18 ans et moins. Notez également que vos colocataires ne peuvent être couverts par l’assurance de vos parents. Ainsi, afin d’assurer leurs biens et leur responsabilité civile, ils doivent acheter leur propre assurance habitation ou être couverts par celle de leurs parents, s’ils y sont admissibles.

Si vous pouvez être protégé par l’assurance de vos parents, certains assureurs, comme La Capitale, couvriront vos biens sans limite. Notez cependant que plusieurs assureurs limiteront la couverture de vos biens à 10 % du montant d’assurance inscrit au contrat de vos parents. Par exemple, si le montant d’assurance indiqué au contrat de vos parents est de 50 000 $, vous ne pourrez recevoir plus de 5 000 $ d’indemnité en cas de réclamation.

Vous croyez que vos biens valent plus? Il faudra alors que vos parents modifient leur assurance en conséquence. Si vous n’êtes pas couvert par le contrat d’assurance de vos parents, vous devrez avoir votre propre assurance habitation.

Comment fonctionne l’assurance habitation pour locataire?

L’assurance habitation pour locataire protège :

Vos biens (c’est-à-dire le contenu de votre appartement) en cas de vol, de vandalisme, d’un incendie, d’un dégât d’eau, etc. Le niveau de couverture de vos biens varie selon la nature de ceux-ci, mais aussi selon les couvertures et le montant d’assurance choisis.

Votre responsabilité civile. Cette protection vous aidera à régler le montant exigé si vous étiez tenu responsable des dommages causés involontairement aux biens de quelqu’un d’autre ou si une personne subissait des blessures à la suite d’un sinistre dont vous seriez tenu responsable. Cette garantie vous protège aussi contre les dommages causés accidentellement à votre logement par certains risques, comme l’incendie ou certains types de dégâts d’eau dont vous seriez tenu responsable.

Les biens et la responsabilité civile de vos colocataires. Si l’assurance locataire est à votre nom et que vous cohabitez avec des amis ou vivez avec votre conjoint(e), vous devez en informer votre assureur. Le nom de toutes les personnes résidant dans votre logement doit apparaître sur le contrat pour que chacune soit bien protégée.

Plusieurs produits d’assurance pour locataires, offrant des niveaux de protection différents, existent sur le marché. Avec un peu de magasinage et les conseils des représentants en assurance, vous trouverez la protection qui vous convient, au prix qui vous convient.

Qu’est-ce que le montant d’assurance et comment le déterminer?

Le montant d’assurance correspond à la valeur totale de vos biens meubles (et de ceux de vos colocataires, s’il y a lieu), c’est-à-dire, ce qu’il en coûterait pour les remplacer aujourd’hui. Pour faciliter le calcul de cette valeur, la meilleure manière est de faire l’inventaire de vos biens et d’y joindre les factures de chacun d’entre eux.

Votre représentant en assurance peut également vous aider et vous conseiller pour le calcul de cette valeur. Il tiendra ensuite compte de ce montant dans la couverture d’assurance proposée, ce qui vous permettra d’être suffisamment indemnisé en cas de sinistre.

Informez-vous également auprès de votre assureur afin de savoir si vous devriez demander une couverture supplémentaire pour protéger adéquatement certains de vos biens. En effet, certains assureurs limitent le remboursement accordé pour certains biens précis, comme :
• Vélo
• Logiciels
• Matériel informatique
• Bijoux

Ces limites varient d’un assureur à l’autre. Par exemple, La Capitale inclut une couverture sans frais et sans limite pour vos vélos, CD, DVD et jeux vidéo.

Quelles protections supplémentaires choisir?

La réponse à cette question varie selon plusieurs facteurs. Heureusement, vous n’êtes pas seul : c’est le rôle du représentant en assurance de vous conseiller et de vous aider à y voir clair dans les protections d’assurances les mieux adaptées à votre situation.

Par exemple, si vous habitez au sous-sol ou si certains de vos biens y sont entreposés, vous avez probablement davantage besoin de protections contre les dégâts d’eau.

Ce qu’il faut savoir sur les protections contre les dégâts d’eau

Les dommages causés par l’eau sont une des causes de sinistre les plus fréquentes pour les locataires. Qu’ils surviennent à la suite du bris d’une conduite d’eau potable ou d’évacuation d’eau, ou encore à la suite du bris d’un appareil (ex. : laveuse) qui relient de telles conduites, les dommages causés à vos biens sont toujours couverts par le contrat de base.

D’autres protections optionnelles sont aussi disponibles pour couvrir les dommages causés à vos biens par :
• l’infiltration d’eau par le sol;
• le refoulement d’égout;
• l’infiltration d’eau par le toit et les ouvertures (ex. : portes et fenêtres).

Vous doutez toujours de l’importance d’être assuré?

Prenez le temps de calculer ce qu’il vous en coûterait pour racheter vos biens (vêtements, vaisselle, nourriture, etc.) et meubles s’ils étaient endommagés ou disparaissaient à la suite d’un incendie ou d’un vol. Si votre appartement devenait inhabitable, il vous faudrait remplacer tous vos biens et vous loger ailleurs.

Une casserole oubliée sur la cuisinière ou encore un tuyau de lave-vaisselle qui fuit pourraient occasionner des dégâts. Si vous habitez un gros immeuble, pensez à l’étendue des dommages dont vous pourriez être tenu responsable et aux sommes importantes qui pourraient vous être réclamées en dédommagement.

À coup sûr, une assurance habitation vous éviterait bien des maux de tête.

À la recherche d’une assurance habitation?
Renseignez-vous sur nos protections adaptées à vos besoins.

Apprenez-en plus

Consulter les 1 commentaires

Écrire un commentaire

Écrire un commentaire

M'abonner à l'infolettre