Marie-Claude Dulac

Par Marie-Claude Dulac

23 avril 2016

Habitation

Propriétaires, prévenez les dégâts d’eau!

Article révisé le 14 février 2018

Épisodes de météo extrême, réseaux d’aqueduc et d’égouts vieillissants… Les assureurs canadiens reçoivent de plus en plus de demandes de réclamations d’assurances habitation attribuables aux dommages causés par l’eau. Selon des estimations récentes, l’industrie de l’assurance au Canada verse d’ailleurs des indemnités de 1,7 milliard $ par année à ce titre.

Voici nos conseils pour prévenir les dégâts causés par l’infiltration d’eau dans votre maison.

Limitez les dommages

À l’intérieur de votre résidence

  • Conservez vos objets de valeur au rez-de-chaussée ou aux étages supérieurs.
  • Au sous-sol, utilisez des matériaux résistants à l’eau et aux moisissures. Par exemple, en choisissant un couvre-plancher de bambou ou encore de céramique.
  • Installez un clapet antiretour afin de protéger le drain de plancher et les installations sanitaires du sous-sol, tel que les appareils sanitaires de la salle de bain, la cuve de lavage ou la laveuse à linge. Le clapet antiretour joue un rôle important en prévenant le refoulement lorsque l’égout public est surchargé.
  • Si vous quittez la maison pendant plus de 3 jours durant l’hiver, demandez à une personne de confiance de venir vérifier régulièrement votre résidence. Videz l’eau des tuyaux de plomberie ou demandez à ce que l’on vérifie que le chauffage fonctionne.

À l’extérieur de votre résidence

  • Enlevez les débris et les feuilles mortes de vos gouttières. Une gouttière bloquée risque de s’affaisser. L’eau risque alors de s’infiltrer par le toit. De plus, si vos gouttières débordent, elles ne redirigent plus l’eau à une distance suffisante du bâtiment, surchargeant ainsi votre drain de fondation. Sans oublier vos plates-bandes, qui risquent aussi d’être endommagées.
  • Enlevez les feuilles et les débris de vos margelles afin que l’eau de pluie se draine bien et ne s’infiltre pas par vos fenêtres.
  • Assurez-vous que la pente du terrain autour de la maison permette d’évacuer l’eau vers les abords de la propriété en prenant garde de ne pas surplomber le voisin et le noyer à son tour. Une pente sur les 6 premiers pieds est suffisante pour réduire les risques d’infiltration.
  • Vérifiez l’état des trottoirs, patios et stationnements. Leur affaissement pourrait laisser l’eau s’écouler vers la maison.
  • Utilisez des plantes indigènes et de la végétation résistante pour empêcher l’érosion du sol.
  • Assurez-vous de rediriger l’eau à au moins 6 pieds des fondations au moyen de déflecteurs. Vous pouvez aussi vous procurer un baril pour récupérer l’eau de pluie. Saviez-vous que certains supermarchés IGA distribuent des barils d’eau de pluie à prix réduit? Renseignez-vous!

Vérifiez votre contrat d’assurance

Votre contrat d’assurance habitation prévoit une couverture pour certains dommages causés par l’eau. Normalement, les dégâts causés par une installation sanitaire intérieure (ex. : tuyau du lave-vaisselle qui explose ou qui se rompt) ou encore par le bris d’une conduite d’eau publique sont couverts par votre assurance habitation. Par contre, certains risques sont couverts uniquement si vous avez ajouté à votre contrat d’assurance les protections supplémentaires correspondantes. Par exemple :

• l’infiltration d’eau par la toiture, les murs, les portes ou les fenêtres
• le refoulement d’égout
• l’infiltration de l’eau du sol par les fondations
• les frais de démolition et de remise en état des lieux à la suite d’un bris d’entrée d’eau ou de refoulement d’égout
• les dommages causés par la crue d’un cours d’eau

Pour y voir plus clair au sujet des couvertures contre les dégâts d’eau, consultez l’outil interactif du Bureau d’assurance du Canada.

Notez que la Formule personnalisée de La Capitale vous propose des protections flexibles contre les dégâts d’eau. Vous pouvez donc choisir vos protections selon vos besoins, au juste prix!

Tout bien considéré, avez-vous les protections contre les dégâts d’eau qui conviennent à votre situation? Souvenez-vous que les besoins d’un locataire qui demeure au 3e étage sans entreposer de biens au sous-sol de l’immeuble diffèrent de ceux du propriétaire d’une maison! Assurez-vous d’être bien couvert : parlez-en à votre représentant en assurance.

 

À la recherche d’une assurance habitation?
Renseignez-vous sur nos protections adaptées à vos besoins.

Apprenez-en plus

Consulter les 5 commentaires

Écrire un commentaire

Écrire un commentaire

M'abonner à l'infolettre