Marie-Claude Dulac

Par Marie-Claude Dulac

1 juillet 2015

Habitation

Tremblement de terre : êtes-vous protégé?

Article révisé le 26 octobre 2018

Vous croyez que les tremblements de terre sont un phénomène rare, au Québec? Erreur! Selon les spécialistes du ministère de la Sécurité publique, il en survient quelque 450 chaque année. La plupart d’entre eux ne causent pas de dommages matériels.

Mais attention : les risques que survienne une vraie bonne secousse ne sont pas pour autant inexistants. Le Québec compte en effet à son actif quelques tremblements de terre d’une magnitude de 6 à 7 sur l’échelle de Richter.

Des zones sismiques au Québec

Les tremblements de terre peuvent survenir un peu partout dans la province. Néanmoins, les experts du domaine ont ciblé trois zones plus actives, soit le secteur Charlevoix-Kamouraska, l’ouest du Québec, de Montréal au Témiscamingue, y compris les régions des Laurentides et l’est de l’Ontario et, la zone du Bas-Saint-Laurent–Côte-Nord.

Le risque existe bel et bien. C’est pourquoi l’Association de sécurité civile du Québec (ASCQ) et le Bureau d’assurance du Canada (BAC) mènent chaque automne une campagne de prévention : La Grande Secousse. Cette campagne vise à informer la population sur les gestes à poser en cas de tremblement de terre majeur.

Sauriez-vous quoi faire? Trois gestes suffisent.

Si un séisme majeur survenait, pour vous mettre à l’abri des risques, trois gestes pourraient vous asuver la vie :

  1. Baissez-vous près du sol. Vous éviterez ainsi les risques de chutes causées par les secousses.
  2. Abritez-vous sous une table ou un meuble solide. Si aucun abri solide ne se trouve à proximité, baissez-vous au sol et éloignez-vous des fenêtres et des objets instables. Protégez votre tête et votre cou avec vos bras.
  3. Agrippez-vous solidement à la table ou au meuble qui vous abrite jusqu’à la fin des secousses.

Votre assurance habitation ne couvre peut-être pas tout!

En cas de tremblement de terre, les dommages causés par la fumée, un incendie, une explosion survenus à la suite d’un tremblement de terre sont généralement couverts par un avenant (une protection ou garantie optionnelle). À La Capitale, cet avenant est automatiquement inclus à la police d’assurance. Mais attention, chez la plupart des assureurs, il faut demander cet avenant pour obtenir la protection.

Bon à savoir : les dommages touchant la structure du bâtiment ne sont pas couverts. Si vous habitez une région plus « sensible » et souhaitez parer à toute éventualité, vous devez penser à ajouter une protection supplémentaire à votre assurance pour couvrir spécifiquement les dommages causés par un tremblement de terre.

À la recherche d’une assurance habitation?
Renseignez-vous sur nos protections adaptées à vos besoins.

Apprenez-en plus

Écrire un commentaire

Écrire un commentaire

M'abonner à l'infolettre