Marie-Josée Gauvin

Par Marie-Josée Gauvin

1 mai 2019

Habitation

6 vérifications à faire avant d’acheter une maison

Vous êtes sur le point d’acheter votre première propriété? Acheter une maison est un événement important et excitant! Vous y investirez vos économies et vous y verrez grandir vos rêves. Par contre, il y a des tonnes de choses à vérifier et à connaître pour vous assurer de faire un choix éclairé. Voici la liste des vérifications à faire avant de faire le grand saut vers la propriété.

1. Avant de commencer les démarches d’achat d’une maison, informez-vous sur l’assurance protection juridique

Si vous détenez déjà une assurance auto, habitation ou véhicule de loisirs, il peut être très avantageux pour vous de faire ajouter une assurance protection juridique à vos couvertures avant de commencer les démarches d’achat d’une maison. Vous vous assurerez ainsi d’obtenir un soutien en cas d’ennuis ou de questions légales. Vous pourrez aussi consulter le notaire ou l’avocat de votre choix tout au long du processus sans avoir à en assumer tous les frais.

2. Au moment de l’offre d’achat, faites vos validations au niveau de l’assurance habitation

Dès que vous faites une offre d’achat, communiquez avec votre assureur pour avoir une idée de la prime d’assurance habitation à prévoir, mais surtout pour vous assurer que la propriété n’est pas exposée à certains risques qui pourraient vous causer des difficultés à vous assurer (ex. : maison non conforme ou située dans une zone inondable).

3. Inspectez et faites inspecter la résidence

Saviez-vous que vous avez la responsabilité d’observer attentivement pour détecter tout signe visible de vices ou de problèmes potentiels sur la résidence que vous achetez? Le rôle de l’inspecteur en bâtiment n’en est pas moins important : il a la responsabilité de détecter ce qui est visible, tout comme l’acheteur, mais son expertise devrait lui permettre de détecter les signes d’un problème plus aisément que la plupart d’entre-nous. Alors, sortez vos yeux de lynx et assurez-vous de regarder partout pour éviter les mauvaises surprises!

4. Avant de signer un contrat d’achat, assurez-vous que c’est bien ce que vous souhaitez!

Plusieurs personnes pensent à tort qu’elles disposent toujours d’un délai de 10 jours pour annuler leur offre d’achat. En fait, cela peut être possible uniquement dans le cas où vous signez un contrat préliminaire avec un entrepreneur ou un promoteur pour la construction d’une maison ou d’une copropriété neuve.

5. Comprenez bien la teneur et l’importance des documents à remplir, à fournir et à obtenir dans le cadre de la transaction

  • Formulaire d’offre d’achat 

En général, l’acheteur et le vendeur remplissent ensemble ce formulaire, parfois avec l’aide d’un courtier immobilier. Ce formulaire est loin d’être anodin, puisqu’il témoigne de l’intention des parties. En tant qu’acheteur, vous devez vous assurer que le prix de vente inscrit correspond au montant négocié. Ensuite, vous devez vous assurer que les conditions que vous désirez mettre y figurent. On pense généralement à la condition de financement, d’inspection et de vente de votre propriété. N’oubliez pas de respecter les délais pour la réalisation de vos conditions. Sinon, vous pourriez perdre des droits.

  • Déclaration du vendeur 

Ce document doit être obtenu avant de signer une offre d’achat.

  • Certificat de localisation 

C’est au vendeur de le fournir. Vous devez rester vigilant et signifier à votre notaire s’il y a des disparités entre la propriété et le certificat.

  • Preuve de financement 

Vous l’obtiendrez auprès de l’institution qui financera l’achat de la propriété. Elle est requise pour conclure la transaction si l’offre est conditionnelle au financement.

6. Pour la validation des titres et la conclusion de la transaction, mandatez un notaire

Au Québec, ce sont les notaires qui s’occupent principalement de veiller aux intérêts de l’acheteur lors d’une transaction  immobilière. Une fois les conditions de l’offre d’achat réalisées vous devez donc, en tant qu’acheteur, mandater un notaire dont vous paierez les honoraires.

Ce dernier s’occupe, entre autres, d’examiner les titres afin de déceler toute irrégularité (par exemple un empiètement avec les terrains voisins) et de préparer le transfert de titres. Pour ce faire, il aura notamment besoin de l’offre d’achat, de la preuve de financement et du certificat de localisation.

Si l’examen des titres mène à la découverte d’un problème ou d’une irrégularité, le notaire pourrait vous proposer une assurance titres afin de couvrir les frais engagés pour régulariser la situation.

Bonnes visites et n’oubliez pas de référer à un notaire ou un avocat si vous avez des questions tout au long du processus!

En complément

Guide d’achat de votre première propriété

L’achat d’une première maison : comment savoir ce que l’on peut se permettre?

Vices cachés sur votre résidence : que faire?

Aménagement de terrain : comment éviter les conflits entre voisins?

Renseignez-vous sur les avantages d’ajouter l’assurance protection juridique de La Capitale à vos protections!

Apprenez-en plus

Écrire un commentaire

Écrire un commentaire

M'abonner à l'infolettre