La Capitale

Par La Capitale

30 juin 2013

Loisirs

Accident de quad : êtes-vous couvert?

Article révisé le 29 avril 2019

Que ce soit pour la chasse, la pêche ou pour une simple randonnée, le véhicule tout-terrain compte des milliers d’adeptes au Québec. Si l’utilisation du VTT peut être très sécuritaire, il demeure que même le conducteur le plus prudent n’est pas à l’abri des accidents. C’est pourquoi il est important d’assurer son véhicule convenablement avant de s’aventurer dans la nature.

L’assurance quad (VTT) : comment s’y retrouver

La protection de la responsabilité civile

Au Québec, la loi exige qu’un propriétaire de VTT soit assuré pour un minimum de 500 000 $ en responsabilité civile. Ainsi, si vous blessez quelqu’un lors d’un accident survenant sur les sentiers, c’est votre assurance responsabilité civile qui pourrait payer pour les blessures causées aux autres si vous étiez tenu responsable. C’est d’ailleurs pourquoi les assureurs suggèrent fortement de choisir une limite d’assurance responsabilité civile de 2 millions $ pour couvrir toutes les éventualités.

Notez que la société d’assurance automobile du Québec (SAAQ) indemnise les victimes seulement si l’accident a lieu sur une voie publique.

Pourquoi paie-t-on des immatriculations?

Les immatriculations sont obligatoires et servent à indemniser les victimes d’accident survenant sur la voie publique. Les fonds sont aussi utilisés pour l’établissement ou le maintien de programmes d’aide financière visant, entre autres, l’assistance des clubs d’utilisateurs de véhicules hors route, le développement et l’entretien des infrastructures ou la protection de la faune et des habitats fauniques[1].

La protection pour les dommages causés au véhicule

L’assurance responsabilité civile ne couvre pas les dommages au VTT. Les protections de base offertes pour l’assurance VTT ressemblent à celles qu’on offre pour une voiture. Par exemple, la protection « collision » couvre vos propres dommages lors d’une perte de contrôle ou d’un accident avec un autre VTT.

La protection « Accident sans collision » vous couvrira pour le feu, le vol, le vandalisme et d’autres risques. Si vous souhaitez réduire le coût de votre assurance, vous devriez songer à la protection « Risques spécifiés ». Vous serez alors couvert pour le feu et le vol, mais d’autres risques, comme le vandalisme et le bris de vitre (pare-brise), seront exclus.

Comment calcule-t-on le coût de l’assurance?

Chaque assureur a sa propre recette! Par exemple, à La Capitale, nous avons développé une tarification personnalisée qui tient compte de l’ensemble de ces éléments :

  • la force du moteur
  • la catégorie du VTT
  • l’usage que vous faites du véhicule
  • l’âge du conducteur
  • l’expérience du conducteur
  • le territoire

Le montant des franchises a aussi un impact sur le coût de l’assurance. La franchise est le montant que vous devez payer en cas de sinistre. Plus votre franchise est élevée, plus votre prime sera basse et vice versa.

Les protections supplémentaires

1. Si votre véhicule est récent, une protection communément appelée « valeur à neuf » peut être intéressante. Cette protection (aussi connue sous le nom d’avenant ou F.A.Q. no 43) vous permet d’obtenir un remboursement correspondant au prix payé. Au besoin, les pièces endommagées seront remplacées par des pièces neuves.

2. La protection « assurance de personnes » (avenant ou F.A.Q. no 34) rembourse certains frais médicaux. Cette protection supplémentaire prévoit aussi le versement d’un montant à votre succession en cas de décès.

Bonnes randonnées!


(1) Source: Loi sur les véhicules hors route, Chapitre VI.1

À la recherche d’une assurance véhicules récréatifs et de loisirs? Renseignez-vous sur les avantages offerts par La Capitale!

Apprenez-en plus

Écrire un commentaire

Écrire un commentaire

M'abonner à l'infolettre