Loisir

10 conseils pour randonner en période de chasse

Pour des milliers d’adepte du plein air, l’automne est la saison idéale pour la promenade en forêt. Cependant, c’est aussi le temps de la chasse. Randonneurs et chasseurs doivent donc se partager la forêt. La cohabitation civilisée entre promeneur et chasseur est de mise.

Un terrain de jeu commun

Au Québec, en vertu de la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune, personne ne peut faire obstacle à un chasseur. L’inverse est aussi vrai. Le mot d’ordre à respecter est donc le suivant : tous les utilisateurs du territoire doivent pouvoir jouir des espaces verts. C’est une question de bon sens.

Une bonne entente

Jusqu’à maintenant, chasseurs et randonneurs savent se respecter puisque selon les statistiques des dernières années du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), environ 1 accident par 100 000 permis est enregistré. Et les accidents qui sont survenus étaient entre chasseurs.

Prudence!

Malgré cette visible bonne entente, les randonneurs doivent redoubler de vigilance lorsqu’ils se promènent en forêt durant la période de la chasse. Vous prévoyez une sortie dans les bois cet automne? Les conseils suivants vous procureront la tranquillité d’esprit.

  1. Portez des vêtements clairs.
  2. Portez un dossard orange fluorescent selon les normes du MFFP.
  3. Renseignez-vous sur les règlements de chasse et de randonnée ainsi que sur les zones et les périodes de chasse.
  4. Respectez les territoires de chasse. Ils sont souvent indiqués par une affiche « Chasseurs à l’affût ».
  5. Promenez-vous en groupe et restez regroupés.
  6. Circulez en forêt durant le jour, entre 9 h et 16 h. Les chasseurs sont davantage actifs au lever et à la tombée du jour.
  7. Lors d’une rencontre avec un chasseur, adoptez une attitude de courtoisie.
  8. Si vous entendez des coups de feu, parlez pour signifier votre présence.
  9. Reportez à la Sûreté du Québec les événements non réglementaires.
  10. Restez sur les sentiers balisés ou les chemins publics et portez attention à la signalisation.

Voilà des consignes de sécurité qui, certes, réduiront les risques d’un accident fatal ou de blessure, mais la sagesse en période de chasse ne serait-elle pas « d’éviter les endroits fréquentés par les chasseurs et d’en profiter pour randonner ailleurs », comme le suggère Réal Martel, président du Sentier national au Québec et membre de la Fédération québécoise de la marche?

Bonne randonnée!

Source: Géo Plein-air


Commentaires

Cliquer sur un onglet pour choisir de quelle façon vous aimeriez laisser un commentaire

Laisser un commentaire

un × trois =

Articles suggérés
Bien comprendre l'assurance véhicule récréatif
Bien comprendre l’assurance véhicule récréatif

Vous possédez un véhicule récréatif, que ce soit une roulotte (caravane) ou un motorisé (autocaravane)? Voici ce...

Assurance motoneige : 13 conseils pour des randonnées bien planifiées

Cet hiver, profitez pleinement de vos escapades à motoneige et évitez les pépins en suivant nos 13 conseils!

Quad et motoneige : êtes-vous assez assuré pour circuler?
Quad et motoneige : êtes-vous assez assuré pour circuler?

Les droits d'accès aux sentiers de motoneige et de quad pour la prochaine saison hivernale sont en vente. Saviez-vous...

×