Mélina Lamarche

Par Mélina Lamarche

26 mars 2013

Santé

Chocolat mon coco!

Article révisé le 15 septembre 2015

Bonne nouvelle! Outre son goût décadent, vous avez plus d’une raison de l’aimer. Découvrez pourquoi le chocolat est aussi bénéfique pour votre santé.

Le vrai héro : le cacao

À vrai dire, ce n’est pas le chocolat lui-même qui est bon pour vous, mais plutôt la poudre de cacao qu’il contient. En plus d’offrir plusieurs minéraux et vitamines du complexe B, le cacao regorge de flavonoïdes. Ces petites molécules dotées d’un puissant pouvoir antioxydant auraient un effet protecteur pour la santé du cœur et contre certains cancers.

Où se cache-t-il?

La poudre de cacao se retrouve dans le pourcentage (%) de cacao affiché sur l’emballage, mais elle n’est pas seule. Ce % représente plutôt la pâte de cacao, soit la combinaison de la poudre de cacao ET du beurre de cacao (le gras du chocolat qui lui confère sa texture soyeuse et fondante… ainsi que ses calories!). La balance du % représente presque entièrement du sucre (ex. : 10% de sucre pour un chocolat à 90% cacao).

Alors, quel chocolat choisir?

Puisque c’est le cacao qui est bénéfique pour votre santé, priorisez le chocolat noir. Il en contient davantage que le chocolat au lait ou le chocolat blanc qui n’en contient pas du tout. Plus le % de cacao est élevé, plus il est probable qu’il contienne davantage de nutriments et d’antioxydants. Reste qu’avant tout, le critère le plus important est d’en trouver un qui vous plait.

Savourez-le en petite portion

Pour satisfaire votre dent sucrée, dégustez un petit carré de chocolat noir. Malgré toutes les vertus du cacao, on ne peut oublier que le chocolat reste une gâterie sucrée et grasse. Pour en tirer les bénéfices, il ne faut pas en abuser. Trouvez votre favori, savourez-le avec plaisir mais surtout… avec modération !

Vous voulez encourager vos employés à adopter de saines habitudes de vie?

Découvrez VIVA, programme santé en entreprise.

Visitez notre site web

Consulter les 1 commentaires

Écrire un commentaire

Écrire un commentaire

M'abonner à l'infolettre