Mélina Lamarche

Par Mélina Lamarche

21 janvier 2015

Santé

Course en hiver : équipé pour jogger toute l’année!

Article révisé le 29 novembre 2018

Adeptes de course, vous est-il parfois difficile de rester motivés lorsque le mercure ne cesse de dégringoler? Certes, poursuivre la pratique de son sport préféré avec l’arrivée du grand froid comporte son lot d’avantages, comme profiter des bénéfices du grand air toute l’année, mais également quelques défis.

La solution pour apprécier la course extérieure malgré le temps froid? Porter des vêtements adéquats! Voici quelques conseils pratiques pour vous aider à choisir votre équipement et rendre votre prochaine séance de course hivernale le plus agréable possible.

Les essentiels de la course en hiver

La tête, le visage et le cou

Tuque – Saviez-vous qu’une grande partie de la chaleur corporelle se perd par la tête? Ne partez pas au grand air sans votre couvre-chef!
Cagoule – Pour bien protéger sa tête et son cou par période de grand froid.
Lunettes de soleil – Celles-ci protègent les yeux du reflet de la lumière sur la neige.
Bandeau ou cache-cou – Un essentiel! Il peut également être utilisé pour couvrir la bouche pour se réchauffer.
Baume à lèvres – Il peut aussi s’appliquer sur le nez et les joues pour prévenir les engelures et les gerçures.

Le haut du corps

L’hiver, il est recommandé d’opter pour un système multicouche qui possède chacune une propriété distincte :

  1. Couche de base – Cette couche est en contact direct avec la peau. Sa fonction principale est d’évacuer la sueur pour garder le corps au sec et au chaud. (Je ne sors jamais l’hiver sans mon gilet en laine de mérinos!)
  2. Couche intermédiaire – Cette couche assure une isolation supplémentaire. Elle peut être faite de tissu synthétique tel que le polyester, ou composée de duvet. Son rôle est de conserver la chaleur, mais de favoriser l’évacuation de l’humidité.
  3. Couche externe – Celle-ci sera efficace pour vous protéger des intempéries, sans toutefois emprisonner la chaleur que dégage le corps.

Gants ou mitaines – Par très grand froid, optez pour les mitaines. Elles seront plus chaudes, car elles permettront à vos doigts de partager la chaleur.

Le bas du corps

Collants – Par grand froid, mieux vaut ajouter une deuxième couche sous votre pantalon.
Pantalon de course – Choisissez un pantalon avec un revêtement imper-respirant. Il permettra de conserver la chaleur générée par vos jambes.

Les pieds

Chaussettes – LA règle à suivre : jamais de coton! Investissez dans des bas absorbants à mettre sous des bas de laine ou de polar lorsqu’il fait très froid.
Chaussures – Optez pour des chaussures de course en sentier imperméables (recouverts d’une membrane de type Gore-Tex).
Crampons – Optionnels, les crampons demeurent très pratiques pour une meilleure traction sur les routes glacées.

Quelques conseils pour assurer votre confort

  • Glissez des compresses chauffantes dans vos mitaines, vos souliers, ou les deux, par grand froid. Vous ne le regretterez pas!
  • Assurez-vous de toujours rester au sec! Si vos vêtements sont mouillés, vous courez un plus grand risque d’hypothermie. Dès que vous avez terminé votre course, retournez au chaud et enlevez rapidement vos vêtements humides.
  • Évitez de trop vous vêtir, car vous vous réchaufferez en courant. Il est normal d’avoir un léger frisson au départ. En règle générale, il est suggéré de s’habiller pour une température de 15 degrés plus chaude.
  • Ayez toujours un cellulaire avec vous, il pourrait vous être utile si un pépin survenait. Prévoyez également un parcours de course alternatif si votre chemin habituel semble mal déblayé.

Un bon équipement de course représente un investissement. Pour vous assurer de faire les meilleurs achats selon vos besoins, visitez une boutique spécialisée dans la course à pied.

Bonne séance!


Source : Jogging-course.com

Vous voulez encourager vos employés à adopter de saines habitudes de vie?

Découvrez VIVA, programme santé en entreprise.

Visitez notre site web

Consulter les 1 commentaires

  • Belle infographie! Ça me donne le goût d’aller courir maintenant, j’allais me laisser aller par la paresse! Merci!

Écrire un commentaire

Écrire un commentaire

M'abonner à l'infolettre