La Capitale

Par La Capitale

29 octobre 2014

Santé

Quoi faire en cas d’avis d’ébullition de l’eau ?

Article révisé le 15 septembre 2015

Lorsqu’une ville (ou autre organisation responsable d’un réseau d’approvisionnement en eau potable) émet un avis d’ébullition de l’eau de consommation, c’est qu’il y a un risque de contamination microbienne de l’eau. L’avis est alors émis pour protéger la santé du public.

Cela signifie qu’avant de consommer de l’eau provenant du réseau, il faut la faire bouillir (bouilloire électrique, réchaud ou micro-ondes). En cas d’eau brune ou trouble, il est même recommandé de faire couler l’eau plusieurs minutes jusqu’à ce qu’elle devienne limpide avant de la faire bouillir.

Selon l’Institut national de la Santé publique du Québec, l’ébullition de l’eau pendant au moins une minute est suffisant pour inactiver tous les micro-organismes pathogènes.

Quoi faire avec l’eau pendant l’avis?

En cas d’avis, on pense généralement à ne pas boire de l’eau (et n’oubliez pas que vos animaux de compagnie ne doivent pas en boire aussi).

Il faut également éviter de prendre l’eau du robinet:

  • pour laver ou préparer les aliments et les breuvages ;
  • faire de la glace ;
  • se brosser les dents.

Attention ! à l’eau que l’on pourrait boire accidentellement en prenant un bain ou une douche. D’ailleurs, les nourrissons doivent être lavés à l’aide d’une débarbouillette et non immergés dans l’eau pour plus de sécurité.

Notez également que les glaçons fabriqués avec une eau potentiellement contaminée doivent être jetés et, s’il faut en fabriquer pendant une période d’avis d’ébullition, l’eau à utiliser doit avoir été préalablement bouillie.

Par ailleurs, le lavage des mains peut se faire avec l’eau du robinet à la condition d’utiliser du savon, de se laver soigneusement et de sécher les mains immédiatement. De plus, la vaisselle et les vêtements peuvent être lavés à l’eau chaude ou tiède de manière habituelle avec du détergent (il importe cependant de bien laisser sécher la vaisselle avant de l’utiliser).

Retour à la normale

Avant d’annoncer un retour à la normale, les autorités responsables doivent démontrer une absence totale de coliformes totaux dans les échantillons de prélèvement, alors qu’en temps normal, la norme est de 10 par 100 ml.

Lors du retour à la normale, il est recommandé de

  • faire couler l’eau de tous les robinets et des fontaines publiques pendant plusieurs minutes,
  • de vider, de laver et de désinfecter les machines à fabriquer de la glace,
  • de désinfecter la vaisselle et les ustensiles qui auraient été mis en contact avec l’eau contaminée.

Pour en savoir plus, visitez le site de Santé Canada.

Vous voulez encourager vos employés à adopter de saines habitudes de vie?

Découvrez VIVA, programme santé en milieu de travail.

Visitez notre site web

Consulter les 1 commentaires

Écrire un commentaire

Écrire un commentaire

M'abonner à l'infolettre