Santé

L’art de déchiffrer les étiquettes nutritionnelles

L’art de déchiffrer les étiquettes nutritionnelles

Vous êtes devant l’allée des céréales et arrivez à peine à déchiffrer les étiquettes nutritionnelles qui se retrouvent sur les innombrables variétés offertes? Vous n’êtes pas les seuls.

Santé Canada a d’ailleurs mené une consultation en 2014 et en 2015 afin d’apporter des changements constructifs aux étiquettes nutritionnelles. Le but principal est d’améliorer leur compréhension afin d’aider les Canadiens à faire des choix éclairés. Déchiffrons ensemble les étiquettes!

3 principes de base à retenir lors de la lecture d’étiquettes nutritionnelles

Portion : lors de la comparaison de produits, vérifiez d’abord s’ils ont une portion similaire, sinon ajustez les quantités. Assurez-vous de comparer la portion indiquée à celle que vous consommez réellement. Si vous en consommez plus ou moins, n’oubliez pas d’ajuster les nutriments et les calories contenues.

Pourcentages de valeur nutritive : rappelez-vous que 5 % ou moins c’est peu et que 15 % ou plus c’est beaucoup. Par exemple, on vise des pourcentages élevés pour les fibres, le calcium, le fer, la vitamine A et des valeurs plus faibles pour le sodium et les lipides saturés et trans.

Liste des ingrédients : tous les ingrédients contenus dans l’aliment y sont listés en ordre décroissant de poids. L’ingrédient présent en plus grande quantité sera donc le premier de la liste.

N’oubliez pas de considérer les aliments dans leur ensemble. À titre d’exemple, ces deux collations renferment pratiquement autant de calories alors que seulement le yogourt grec procure 11 grammes de protéines, du calcium et plusieurs autres nutriments essentiels.

Certes, en termes de grammes, la portion est beaucoup plus grosse, mais sera également beaucoup plus rassasiante. On parle alors du concept de densité énergétique des aliments. Ainsi, les biscuits sont beaucoup plus denses en énergie puisqu’ils procurent beaucoup plus de calories pour un plus petit poids.

Valeur_FR

Survol des changements à venir

  • La taille de la portion indiquée sera augmentée et les calories mises plus en évidence.
  • L’ajout d’un pourcentage de valeur quotidienne (% VQ) pour les sucres en fonction d’une valeur quotidienne de 100 grammes. Les consommateurs pourront déterminer plus facilement si l’aliment contient peu ou beaucoup de sucres.
  • Tous les ingrédients à base de sucre seront regroupés entre parenthèses suivis du mot « sucre ». Ainsi, si un aliment contient plusieurs types de sucres, il se retrouvera au début de la liste et il sera plus facile de le repérer.
  • L’ajout d’une note explicative favorisant la compréhension des pourcentages de valeur quotidienne.
    • 5 % ou moins c’est peu
    • 15 % ou plus c’est beaucoup
  • L’ajout du potassium sur le tableau de valeur nutritive. La majorité des Canadiens n’en consomment pas assez. Ce nutriment joue un rôle important dans le maintien d’une pression artérielle saine.
  • Retirez la vitamine C et la vitamine A du tableau de valeur nutritive étant donné que les Canadiens ont des apports suffisants pour ces deux éléments nutritifs.

Voici un exemple comparant le tableau de valeur nutritive actuel à celui proposé :

valeur_canada_FR

Bref, ces conseils pratiques vous aideront sans doute à faire des choix sensés lors de votre prochaine visite en épicerie. Au cours des prochains mois, les changements devraient graduellement apparaître sur les étiquettes nutritionnelles – restez à l’affût.


Vous voulez maximiser votre énergie au boulot?

VIVA pourra y contribuer!

Visitez notre site web

Commentaires

Cliquer sur un onglet pour choisir de quelle façon vous aimeriez laisser un commentaire

Laisser un commentaire

14 + dix =

Articles suggérés
Les médicaments chimiques et biologiques démystifiés
Les médicaments chimiques et biologiques démystifiés

Difficile de se retrouver dans le monde du médicament! Les avancées dans ce domaine vont à vitesse grand V et nous,...

L’heure du lunch au resto : pensez au forfait vice-vertu alimentaire!

Hubert Cormier vous présente le forfait vice-vertu. Une bonne façon de faire des compromis, surtout si vous devez...

Courir sans se blesser : trucs et astuces
Courir sans se blesser : trucs et astuces

Entrevue avec Blaise Dubois, physiothérapeute du sport, pour apprendre à courir sans se blesser.

×