Santé

Le chocolat : ami ou ennemi?

Le chocolat figure parmi les douceurs sucrées les plus souvent convoitées. Il est apprécié pour son goût divin et pour le réconfort qu’il procure. Il se décline en plusieurs saveurs en passant par le blanc, le blond, le noir et celui au lait. Largement consommé aux quatre coins de la planète, ce petit plaisir de la vie peut-il être savouré sans culpabilité? Peut-être que oui! Zoom sur les vertus associées au chocolat.

Le chocolat au bureau, oui ou non?

Le lien entre le chocolat et la santé cognitive a été peu étudié jusqu’à maintenant. Une équipe de chercheurs s’est donc penchée sur la question[1]. Grâce à une série de tests neurocognitifs, ils ont remarqué une amélioration significative de la performance et de la mémoire lorsque la consommation de chocolat était fréquente…

Oui, oui! Pour vrai! Les flavonoïdes du cacao en seraient en partie responsables. Bien que cette étude soit fort prometteuse, les résultats sont toujours provisoires et plus d’études longitudinales seront nécessaires afin d’établir la quantité optimale de chocolat à consommer pour en maximiser les bienfaits.

Pour l’instant, mieux vaut y aller avec modération et se réserver le droit de consommer un petit carré de chocolat noir ou l’équivalent de 10 grammes par jour. Idéalement, on priorisera un chocolat avec un pourcentage de cacao supérieur à 50 %.

Le chocolat et l’humeur 

Une étude a exploré le lien entre la consommation de chocolat et l’humeur[2]. Le concept de l’alimentation consciente, aussi appelée alimentation intuitive, fut intégré à l’étude. Cette approche consiste à écouter nos signaux internes de faim, de satiété et à savourer pleinement chaque moment, voire chaque bouchée. L’environnement et les émotions occupent une place tout aussi importante dans l’atteinte d’une relation saine et équilibrée avec les aliments.

Pour cette étude, deux groupes ont mangé soit des craquelins, soit du chocolat. Les chercheurs ont observé que la consommation de chocolat avait un effet positif sur l’humeur. Par ailleurs, cet effet fut plus marqué chez ceux ayant mangé le chocolat de façon consciente. À l’inverse, cette observation n’a pas été concluante chez ceux ayant consommé les craquelins, que ce soit de façon intuitive ou non. Bref, ces résultats réitèrent l’importance que l’on doit accorder tant au choix d’un aliment qu’au contexte dans lequel il est consommé.

Ouvrez vos horizons et partez à la découverte des innombrables variétés offertes sur le marché. Par ailleurs, des artisans chocolatiers québécois offrent des produits d’une très grande qualité. Si vous ne raffolez pas du chocolat noir en raison de son goût plus prononcé, optez pour les chocolats qui présentent un plus faible pourcentage de cacao. Le goût sera plus doux en bouche et vos papilles s’acclimateront graduellement, de sorte que vous pourrez passer du chocolat 50%, à 70% puis à celui qui renferme 85 ou 90% de cacao.

En conclusion, un tout petit morceau de chocolat au retour du dîner pourrait s’avérer bénéfique pour les performances au travail. Toutefois, une trop grande quantité de chocolat peut éventuellement mener à un excès de calories voire un excès de poids. N’oubliez pas que la modération a bien meilleur goût.

Il ne vous reste plus qu’à glisser une barre chocolatée dans le tiroir de votre bureau (et partager avec vos collègues !). Toutefois, ne vous méprenez pas avec les pseudos friandises chocolatées très sucrées comme celles communément retrouvées dans les dépanneurs ou aux abords des caisses à l’épicerie. Le chocolat, c’est un peu comme le vin : on doit le prendre de qualité, le savourer et parfois oser payer un peu plus cher. Vous verrez la différence !


[1] Georgina E. Crichton, Merrill F. Elis, Ala’a Alkerwi. « Chocolate intake is associated with better cognitive function : The Maine-Syracuse Longitudinal Study », Appetite 100 (2016) 126-132.

[2] Brian P. Meier, Sabrina W. Noll, Oluwatobi J. Molokwu. « The sweet life : The effect of mindful chocolate consumption on mood », Appetite 108 (2017) 21-27.


Vous voulez maximiser votre énergie au boulot?

VIVA pourra y contribuer!

Visitez notre site web

Commentaires

Cliquer sur un onglet pour choisir de quelle façon vous aimeriez laisser un commentaire

Laisser un commentaire

3 × deux =

Articles suggérés
Tout savoir sur la nouvelle facture de médicaments détaillée
Tout savoir sur la nouvelle facture de médicaments détaillée

À partir du 15 septembre 2017, votre facture de médicaments devra inclure, entre autres, la marge bénéficiaire du...

Cannabis médical : est-ce couvert par l'assurance collective?
Cannabis médical : est-ce couvert par l'assurance collective?

Le cannabis médical ou thérapeutique est actuellement prescrit sous ordonnance d’un médecin. Mais est-ce couvert...

Les médicaments chimiques et biologiques démystifiés
Les médicaments chimiques et biologiques démystifiés

Difficile de se retrouver dans le monde du médicament! Les avancées dans ce domaine vont à vitesse grand V et nous,...

×