Santé

L’heure du lunch au resto : pensez au forfait vice-vertu alimentaire!

Dans notre société contemporaine, les horaires de travail sont parfois très exigeants; les déplacements à l’extérieur de la ville sont fréquents et les dîners d’affaires s’accumulent. Est-il réaliste de manger sainement alors que les tentations aux aliments moins nutritifs sont nombreuses? Présentation du forfait vice-vertu – une approche permettant de mieux gérer son alimentation.

Il importe d’abord de décortiquer et de définir ce concept développé par une équipe de chercheurs de l’Université Vanderbilt au Tennessee (États-Unis). Les vices alimentaires sont des aliments peu nutritifs tels que l’alcool, les biscuits, le chocolat, les croustilles, etc. Ceux-ci sont souvent convoités par les consommateurs puisqu’ils procurent un plaisir immédiat lorsqu’ils sont dégustés. La vertu alimentaire, quant à elle, consiste plutôt à favoriser les choix sains et santé. Les amateurs de la vertu sont toujours à la recherche des nouvelles tendances alimentaires. D’instinct, ils opteront pour le fruit plutôt que les biscuits.

En combinant le vice et la vertu, on retrouve un équilibre entre la proportion d’aliments sains et d’autres moins nutritifs dans notre alimentation. Il a clairement été démontré que la modération est beaucoup plus efficace que la privation pour gérer son alimentation. Ce concept prometteur allie santé, goût et plaisir.

Un concept, 3 catégories

Les amoureux du viceLes amoureux de la vertuLes accepteurs de la vertu
Perçoivent les aliments du vice comme étant plus savoureux que ceux de la vertuPerçoivent les aliments vertueux comme étant plus agréables et aussi savoureux que ceux du viceSélectionnent la vertu plutôt que le vice en l’absence de variété
Tentent de trouver un équilibre entre le goût et la santé, mais ont tendance à prioriser le viceNe ressentent pas le besoin d’intégrer des produits du vice, sauf pour la variété qu’ils peuvent apporter au menuIncluent une petite proportion d’aliments du vice sans se sentir coupables
Meilleur choix pour eux : le moitié/moitié. Par exemple, moitié frite (vice), moitié salade (vertu)Meilleur choix : ils optent généralement toujours pour la vertu. Par exemple, une pomme en collation plutôt que des biscuitsMeilleur choix pour eux : Inclure un petit vice au repas. Par exemple, opter pour la salade au restaurant en accompagnement et piger 2-3 frites dans l’assiette de son ou sa collègue pour satisfaire son envie

 

Astuces pratiques pour casser la croûte en route

  • Dent sucrée : Optez pour un bol de fruits prêt-à-manger ou un fruit entier plutôt que pour le chocolat et les friandises sucrées. Si votre envie pour le chocolat persiste, offrez-vous un mini format de tablette de chocolat.
  • Dent salée : Favorisez les légumineuses rôties, un fromage emballé individuellement ou encore une petite portion (1/4 de tasse) de noix plutôt que les sacs de croustilles.
  • En accompagnement : Privilégiez ceux qui sont plus nutritifs et moins caloriques. Lorsque possible, optez pour une plus grande proportion de salade (vinaigrette demandée à part) ou un mélange de légumes cuits à la vapeur. Combinez-les à une plus petite part de féculents tels que le riz cuit à la vapeur, les pommes de terres en purée ou encore un peu de frites si vous êtes un amoureux du vice.

En conclusion, tout le monde gagne à suivre un forfait vice-vertu et particulièrement dans un contexte d’affaires puisqu’il permet d’atteindre le point d’équilibre entre le goût et la santé. Comme on intègre à la fois des aliments sains et d’autres moins sains, cette approche permet d’éviter le sentiment de privation et de culpabilité. L’alimentation est ainsi mieux gérée et les apports caloriques subséquents dans la journée sont réduits.


Vous voulez maximiser votre énergie au boulot?

VIVA pourra y contribuer!

Visitez notre site web

Commentaires

Cliquer sur un onglet pour choisir de quelle façon vous aimeriez laisser un commentaire

Laisser un commentaire

11 − sept =

Articles suggérés
Les médicaments chimiques et biologiques démystifiés
Les médicaments chimiques et biologiques démystifiés

Difficile de se retrouver dans le monde du médicament! Les avancées dans ce domaine vont à vitesse grand V et nous,...

L’art de déchiffrer les étiquettes nutritionnelles
L’art de déchiffrer les étiquettes nutritionnelles

Hubert Cormier vous donne quelques trucs pour apprendre à mieux comprendre les étiquettes nutritionnelles sur les...

Courir sans se blesser : trucs et astuces
Courir sans se blesser : trucs et astuces

Entrevue avec Blaise Dubois, physiothérapeute du sport, pour apprendre à courir sans se blesser.

×