Santé

La prévention : la meilleure façon de réduire l’apparition du cancer!

prévention du cancer

Le cancer représente la première cause de décès au Canada : pas moins d’un Canadien sur deux développera un cancer au cours de sa vie et un Canadien sur quatre en mourra1. Le cancer est la condition chronique la plus fréquente au Canada et bien que l’on puisse se sentir au dépourvu face à ce phénomène, nous ne sommes pas complètement à sa merci… 

Chaque heure, 9 Canadiens meurent à cause du cancer.1 Le cancer le plus commun chez les hommes est le cancer de la prostate. Chez les femmes, ce serait le cancer du sein.

Les cancers de la prostate, du sein, colorectal et des poumons représentent à eux seuls 50 % de tous les cancers diagnostiqués au Canada.

La prévention primaire, c’est-à-dire les actions qui peuvent diminuer ou ralentir l’apparition du cancer, est un moyen réel et efficace pour diminuer ses risques de développer un cancer. En effet, la moitié des cancers au Canada seraient évitables uniquement par l’adoption de saines habitudes de vie2.

Les habitudes de vie influençant la survenue du cancer

Tabagisme

Le tabagisme est la mauvaise habitude de vie qui augmente le plus le risque de développer un cancer. Le tabac serait responsable de la survenue et des décès d’environ 30 % de tous les cancers2. Fumer contribue particulièrement au développement du cancer des poumons : un fumeur a 20 fois plus de chances de développer un cancer des poumons par rapport à un non-fumeur3.

Quant à elle, la fumée secondaire contribue aussi à la survenue des cancers. Au Canada uniquement, on estime que la fumée secondaire tue environ 800 personnes non-fumeuses chaque année4.

L’abandon du tabac est un long processus qui demande beaucoup de volonté et de patience. Mettez toutes les chances de votre côté en consultant votre médecin pour en apprendre davantage sur tous les moyens disponibles qui peuvent faciliter l’abandon du tabac.

La prévention du cancer par de saines habitudes alimentaires

Les mauvaises habitudes alimentaires seraient responsables d’un peu moins que 30 % de tous les cancers dans les pays développés tel que le Canada2.

Les habitudes alimentaires augmentant le risque de développer un cancer sont les suivantes2 :

  • Consommation élevée de viande rouge (plus de 3 portions par semaine)
  • Consommation de viande transformée (charcuterie)
  • Consommation élevée de gras trans et saturés

À l’inverse, les habitudes alimentaires diminuant le risque de développer un cancer sont les suivantes2 :

  • Consommation d’au moins 5 fruits et légumes chaque jour
  • Consommation élevée de fibres

Activité physique : la prévention du cancer un pas à la fois!

La pratique régulière d’activité physique selon les recommandations canadiennes, soit au moins 150 minutes d’activité aérobie en plus d’au moins 2 séances de renforcement musculaire chaque semaine4, contribuerait à réduire de 20-40 % le risque de développer un cancer selon le type de cancer2. La pratique d’activité physique régulière aide particulièrement à réduire la survenue des cancers colorectaux, du sein, de l’utérus et de la prostate2.

Consommation d’alcool

La consommation de plus de 2 consommations par jour pour les femmes et 3 consommations par jour pour les hommes augmente le risque de développer un cancer5. Par la suite, le risque augmente proportionnellement à la quantité consommée. Une consommation excessive d’alcool de façon régulière augmente, entre autres, les risques de développer un cancer du foie, colorectal et/ou de l’estomac2.

Limitez votre consommation à un maximum de 10 verres par semaine si vous êtes une femme et à un maximum de 15 verres par semaine si vous êtes un homme. Assurez-vous aussi de ne pas consommer d’alcool au moins une journée par semaine5.

Exposition au soleil

L’exposition au soleil et à ses rayons ultraviolets (UV) sans protection augmente grandement les risques de développer un cancer de la peau. Vous êtes particulièrement à risque si vous avez un teint clair, des cheveux roux ou blonds, les yeux pâles (bleus ou verts), plusieurs taches de rousseur et/ou si vous avez des antécédents familiaux de cancer de la peau2.

L’application de crème solaire, le port de chapeau à large bord et l’évitement des salons de bronzage sont tous des précautions à prendre afin de réduire vos risques de développer un cancer de la peau lorsque vous prévoyez être exposé au soleil.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédit : La société canadienne du cancer

Un premier pas vers la prévention du cancer

Utilisez l’outil suivant pour calculer vos risques de développer un cancer et voyez où vous pourriez agir afin de réduire vos facteurs de risque. Ces quelques minutes seront bien investies, c’est promis!

 


Références

1 Statistiques canadiennes sur le cancer 2017

2 Rapport d’étape sur la lutte contre le cancer au Canada

3 Société canadienne du cancer 

4 Gouvernement du Canada

5 Éduc alcool


Vous voulez encourager vos employés à adopter de saines habitudes de vie? Découvrez VIVA, programme santé en entreprise.

Visitez notre site web

Commentaires

Cliquer sur un onglet pour choisir de quelle façon vous aimeriez laisser un commentaire

Laisser un commentaire

20 − 13 =

Articles suggérés
L’importance des relations pour la santé mentale
L’importance des relations pour la santé mentale

Les études démontrent qu’une personne sociable est objectivement moins malade et revient plus rapidement sur pied...

Opter pour un mode de vie sobre : un choix santé
Opter pour un mode de vie sobre : un choix santé

Avec la légalisation prochaine du cannabis et les questions de cyberdépendance qui reviennent constamment dans...

Comment lire les étiquettes nutritionnelles
étiquettes nutritionnelles

Hubert Cormier vous donne quelques trucs pour apprendre à mieux comprendre les étiquettes nutritionnelles sur les...