Valérie Fernandez

Par Valérie Fernandez

4 juin 2020

Santé

5 conseils pour une bonne santé psychologique

Après tous les bouleversements occasionnés par la COVID-19 au cours des derniers mois, l’heure est venue de prendre soin de soi. Avertissement : cette lecture vous fera le plus grand bien!

1. Préparez-vous à profiter d’une plus grande stimulation sociale

Le grand confinement des derniers mois a entraîné beaucoup de changements, dont la nécessité de s’isoler des gens qu’on aime. Avec le déploiement graduel des différentes phases de déconfinement, il est désormais possible de retrouver une certaine forme de proximité.

Bien évidemment, le respect des consignes de la santé publique quant à la distanciation physique est essentiel. « Ravivez le bien-être que vous éprouviez jadis à rire et à échanger avec votre famille et vos amis », suggère ainsi d’emblée Martine Éthier, directrice des services d’aide chez Optima Santé globale.

Depuis le mois de mars, l’importance du travail a peut-être surpassé les sphères familiales et personnelles de votre vie. « Remplissez votre bonbonne d’oxygène avec davantage de relationnel », résume-t-elle.

2. Équilibrez les différentes sphères de votre vie

Vous avez sans doute renoncé à certaines activités dernièrement. La privation ne fut pas nécessairement facile. « Si vous aviez l’habitude de pratiquer un sport d’équipe, et qu’il demeure actuellement impossible de vous y adonner de nouveau, essayez un autre type d’activité », propose Martine Éthier.

La pratique d’une activité sportive modérée est indispensable à votre bien-être. Non seulement vous permettra-t-elle de retrouver un certain calme, mais vous reprendrez votre santé en main. L’heure est venue d’équilibrer les différentes sphères de votre vie en vous plaçant au centre de vos priorités!

N’hésitez pas à sortir prendre l’air, même plusieurs fois par jour. Soigner son alimentation et veiller à une bonne hydratation sont deux pratiques également importantes. Tout comme modérer sa consommation d’alcool durant les journées les plus chaudes.

3. Réinventez vos vacances

Bien qu’il ne soit pas encore possible de quitter le pays pour vous envoler vers votre destination touristique préférée, cela ne veut pas dire que vous n’avez pas le droit de prendre des vacances! « C’est important de prendre une distance saine avec le travail à l’occasion, pour se reposer, respirer et se ressourcer », dit Martine Éthier.

Par conséquent, si vous prenez normalement deux semaines de vacances durant l’été, poursuivez la tradition. « Réinventez tout simplement vos vacances! », s’exclame-t-elle. Ce pourrait être l’occasion, aussi, de souligner certains événements importants.

« Habituellement, la fin d’année scolaire est soulignée en grand à l’école. Ce ne sera pas le cas cette fois-ci. Pourquoi ne pas prendre le relais et permettre aux enfants de célébrer? Il est important de souligner qu’une étape vient de se terminer et qu’on passe à la prochaine. Après tous les efforts déployés dans l’enseignement à domicile, remettez le mot bonheur au centre de vos priorités. »

4. Adoptez une structure pour le télétravail

Télétravail et enfants, vous connaissez bien désormais! Mais de quelle façon pouvez-vous jongler habilement avec ceci, tout en préservant votre santé mentale? « Dotez-vous d’une structure », répond du tac au tac Martine Éthier. Vous devez donc prévoir des horaires de travail, certes, mais aussi des périodes pour vos pauses et vos repas!

« Respectez certaines lignes de conduite, comme celle de ne pas répondre à vos courriels le soir, par exemple. Fixez-vous des limites, car à défaut, le travail empiétera rapidement sur la sphère personnelle de votre vie », ajoute l’experte. Faites part de la routine établie à vos enfants, qui seront au courant des moments que vous pouvez leur consacrer durant les blocs « personnels » de votre journée de travail.

5. Discutez avec votre gestionnaire

Et qu’en est-il de la motivation associée au travail à domicile? Peut-être vous sentez-vous moins performant ou moins autonome… Vous ressentez peut-être aussi des émotions nouvelles reliées à l’exécution de vos tâches : les choses ne sont tellement plus ce qu’elles étaient…

« L’approche que je recommande est de discuter de façon transparente avec votre gestionnaire. Votre perception des choses n’est peut-être pas la sienne. Ne restez pas coincé avec une telle distorsion de la réalité. Le mot d’ordre, c’est de ne pas hésiter à demander de l’aide. Validez et clarifiez la situation avec votre gestionnaire. Une bonne discussion s’impose pour en avoir le cœur net », conclut Martine Éthier.

Vous voulez encourager vos employés à adopter de saines habitudes de vie?

Découvrez VIVA, programme santé en milieu de travail.

Visitez notre site web

Écrire un commentaire

Écrire un commentaire

M'abonner à l'infolettre