Argent/Sécurité financière

Patrimoine virtuel : mode d’emploi pour gérer votre héritage numérique

Nous vivons à l’ère du numérique. Sans nous en apercevoir, nous gérons et engrangeons une quantité phénoménale d’informations électroniques. Qu’adviendra-t-il de tous vos actifs numériques à votre décès? Qui pourra y avoir accès et en hériter?

Que ce soit par le biais de photos, de vidéos, de courriels, de musique, de placements, de services bancaires, de systèmes de paiements… nos actifs numériques sont en croissance. Le tout accompagné d’identifiants, de mots de passe et de codes d’accès parmi lesquels nous naviguons avec plus ou moins de rigueur.

Pour éviter que votre succession informatique soit un casse-tête pour vos proches, suivez notre mode d’emploi.

1. Recensez vos données

La première étape est de dresser la liste la plus exhaustive possible de vos comptes, profils et autres avoirs numériques. Pour accomplir ce recensement laborieux, un truc : créez un document et faites l’exercice d’y inscrire – chaque fois que vous vous connectez – les espaces virtuels que vous visitez (liens URL, mots de passe, questions secrètes, etc.). Au bout de 4 à 5 semaines, vous aurez certainement dressé un portrait assez complet de votre existence informatique. Il ne vous restera plus qu’à mettre cette liste à jour régulièrement et, bien sûr, à la conserver en sécurité.

Sachez aussi que certains logiciels de gestion de l’identité numérique, comme le logiciel True Key de Intel (qui a acquis le bien connu PasswordBox en 2014), peuvent vous aider à centraliser vos mots de passe.

2. Exprimez vos volontés

Qu’arrivera-t-il à vos comptes Facebook, Instagram, PayPal, eBay ou Bitcoin après votre décès? À qui souhaitez-vous léguer vos photos ou votre musique? Notez par écrit, avec précision, toutes vos volontés… vous rédigerez ainsi votre testament numérique! Vous pouvez aussi nommer un exécuteur numérique, différent ou non de votre exécuteur testamentaire. Choisissez simplement un proche de confiance qui sait manier l’informatique. Sa mission sera de visiter chacun de vos comptes pour accomplir vos dernières volontés.

3. Discutez avec des spécialistes

Au cours des dernières années, de nombreux services en ligne ont vu le jour pour aider les individus à planifier leur mort numérique. Petit bémol : ces services n’offrent pas tous le même niveau de sécurité et de confidentialité.

Notre recommandation, pour éviter toute mauvaise surprise, est de consulter en priorité des professionnels de confiance, tels votre conseiller en sécurité financière et votre notaire. Ceux-ci sauront vous guider dans les dédales de la succession numérique et vous conseiller les meilleures décisions à prendre pour que votre patrimoine virtuel vous survive, selon votre volonté.

Longue vie à vous… et à votre héritage numérique!

Pour en savoir plus :

Note : Cet article vous est présenté à titre informatif seulement et ne constitue pas une opinion de nature juridique, financière, fiscale ou autre. Les circonstances et éléments présentés peuvent varier en fonction de votre situation personnelle. Avant d’agir, nous vous invitons à consulter un professionnel. La Capitale ne peut être tenue responsable des conséquences de toute décision basée sur le contenu du présent article.

Besoin de renseignements supplémentaires?
Communiquez avec un de nos conseillers en sécurité financière!

Trouvez un conseiller

Commentaires

Cliquer sur un onglet pour choisir de quelle façon vous aimeriez laisser un commentaire

Laisser un commentaire

neuf − trois =

Articles suggérés
7 astuces pour économiser sur sa prime d’assurance vie
7 astuces pour économiser sur sa prime d’assurance vie

Une assurance vie peut représenter un coût important pour un ménage. Il est toutefois possible d'économiser sur le...

Rentrée scolaire : 5 astuces pour économiser
Rentrée scolaire : 5 astuces pour économiser

Eh oui, il est possible de franchir la rentrée scolaire tout en réalisant de joyeuses économies!

Assurance vie : un produit aux multiples facettes

Il est possible de faire bien des choses avec une assurance vie. Découvrez ses multiples facettes!

×