Argent/Sécurité financière

Planification successorale : 5 étapes essentielles

Planification successorale : pas besoin d'être millionnaire

La planification successorale est importante pour toute personne voulant que ses biens soient légués le plus simplement possible à ses héritiers en minimisant les répercussions fiscales découlant de ce legs.

Voici les 5 étapes essentielles à une bonne planification successorale

1. Faire un inventaire

Répertoriez tous les documents importants dont vos héritiers pourraient avoir besoin pour régler votre succession :

  • relevés de placements (compte bancaire, REER, CELI, etc.);
  • relevé hypothécaire et certificat de propriété;
  • relevés de prêts (marge de crédit, prêt auto, prêt personnel, cartes de crédit);
  • relevé de fonds de pension;
  • déclaration de revenus;
  • testament existant;
  • police d’assurance vie;
  • contrat de mariage ou d’union de fait/jugement de divorce.

2. Préparer un bilan patrimonial

Un bilan est une photo de votre situation financière à un moment précis. Il permettra à vos aux héritiers d’avoir un inventaire détaillé de votre actif et de votre passif au moment de votre décès. Mettez-le à jour aussi souvent qu’il le faut.

3. Établir ses désirs

Que voulez-vous laisser à vos proches à votre décès et de quelle façon souhaitez-vous leur léguer (au moment de votre décès ou au moyen d’une fiducie pour effectuer des versements échelonnés dans le temps)?

À cette étape, plusieurs éléments sont à considérer afin de réduire la facture fiscale qu’occasionne un legs de biens à ses héritiers. Par exemple, il est préférable de transférer vos REER à votre conjoint plutôt qu’à vos enfants. Dans le premier cas, les REER garderont leur entière valeur dans les REER du conjoint tandis que dans le second cas, ils seront pleinement imposables l’année du décès.

4. Écrire ses volontés

Les soins de fin de vie, les dons d’organes et de tissus et le choix des funérailles sont tous des choix que vous aurez à faire tôt ou tard. Faites un cadeau à vos proches : libérez-les de prendre ces décisions difficiles le temps venu.

5. Faire un testament et un mandat en cas d’inaptitude

Ces deux documents sont essentiels à une bonne planification financière. Sachez que sans testament ce sont les règles prévues par la loi qui s’appliquent. Par exemple, l’ex-conjoint de qui vous n’êtes pas divorcé demeure héritier et aura droit à une partie de vos biens tandis que votre nouveau conjoint de fait n’aura aucun droit. Les quelques centaines de dollars que vous y investirez vous épargneront, ainsi qu’à vos héritiers, tracas et argent au moment de votre décès ou de votre invalidité. Un notaire ou un avocat sont des professionnels pouvant vous aider à rédiger ces papiers.

Quel que soit votre âge ou l’ampleur de votre patrimoine, vous avez tout intérêt à établir un plan successoral pour que vos dernières volontés soient respectées et que vos biens soient légués comme vous l’entendez, avec le moins possible d’impôt à payer, sans problème ni retard pour vos héritiers.

 


Note : Cet article vous est présenté à titre informatif seulement et ne constitue pas une opinion de nature juridique, financière, fiscale ou autre. Les circonstances et éléments présentés peuvent varier en fonction de votre situation personnelle. Avant d’agir, nous vous invitons à consulter un professionnel. La Capitale ne peut être tenue responsable des conséquences de toute décision basée sur le contenu du présent article.

Besoin de renseignements supplémentaires?
Communiquez avec un de nos conseillers en sécurité financière!

Trouvez un conseiller

Commentaires

Cliquer sur un onglet pour choisir de quelle façon vous aimeriez laisser un commentaire

Laisser un commentaire

cinq − 3 =

Articles suggérés
7 astuces pour économiser sur sa prime d’assurance vie
7 astuces pour économiser sur sa prime d’assurance vie

Une assurance vie peut représenter un coût important pour un ménage. Il est toutefois possible d'économiser sur le...

Rentrée scolaire : 5 astuces pour économiser
Rentrée scolaire : 5 astuces pour économiser

Eh oui, il est possible de franchir la rentrée scolaire tout en réalisant de joyeuses économies!

Assurance vie : un produit aux multiples facettes

Il est possible de faire bien des choses avec une assurance vie. Découvrez ses multiples facettes!

×