Marie-Claude Dulac

Par Marie-Claude Dulac

16 juin 2020

Habitation

Assurer sa piscine et son spa, c’est essentiel!

Article révisé le 18 juin 2020

L’été, les piscines et les spas se transforment en véritables oasis de détente et de plaisirs mémorables, et cela à plus forte raison cette année. Mais saviez-vous qu’en matière d’assurance habitation, ils sont rarement couverts par les protections courantes? Pour rester zen, nous vous recommandons d’appliquer, en plus d’une bonne crème solaire, les conseils suivants.

Tour d’horizon

Vous venez d’acheter une nouvelle piscine ou vous aménagez dans une maison qui comprend déjà une piscine hors terre ou creusée? Dans un premier temps, communiquez avec votre assureur pour éviter d’éventuels tracas en cas de bris, dégâts ou réparations.

Vous n’obtiendrez pas une « assurance piscine », mais pourrez rajouter une protection à votre assurance habitation. Ce complément, nommé « avenant », couvre :

  • la piscine ou le spa extérieur,
  • les équipements (entretien, chauffage, toile).

Vous achetez une résidence dotée d’une piscine ou d’un spa?

Tout d’abord, tentez d’obtenir la marque, le modèle, les dimensions, un exemplaire du contrat, la date d’achat et d’installation. Ensuite, demandez si des réparations ont déjà été effectuées sur la piscine ou le spa. Enfin, consignez ces mêmes renseignements si vous achetez une nouvelle piscine.

Indemnités : limitez les grosses vagues!

Vérifiez, auprès de votre assureur, les paliers d’indemnités auxquels vous aurez droit en cas de sinistre. En fonction des années, une dépréciation normale s’applique.

  1. Selon l’âge de votre piscine, de votre spa ou de certaines composantes, ce montant pourrait se limiter à 25 % de la valeur à neuf.
  2. Règle générale, cette dépréciation s’applique aux portions endommagées. Par exemple, si une toile achetée récemment est brisée, mais que la piscine date de 10 ans, la valeur totale de la toile sera couverte.
  3. Sans égard au temps, certains assureurs indemnisent entièrement l’assuré s’il s’agit d’une piscine creusée, ou encore, épongent le volet main-d’œuvre au moment de réparer ou de remplacer certaines composantes.

Piscine ou spa gonflables : l’air est couvert!

En effet, pour ce type de produit, généralement plus compact et plus abordable, l’assurance habitation courante s’applique, dans la mesure où vous procédez à leur entreposage adéquat durant les saisons froides.

Conseils et observations

  • En cas de réclamation, une franchise s’applique. Elle se situe autour de 500 $.
  • Les piscines hors terre ne sont pas toujours assurables en valeur à neuf.
  • S’il est avisé d’avoir une telle protection, vous pourriez atteindre un ratio où l’âge de la piscine, le coût de la prime et la valeur de la franchise motivent votre décision d’interrompre cet avenant.
  • Vous avez une piscine ET un spa? Pour les assurer, vous aurez besoin de deux avenants distincts.
  • Il est important de toujours surveiller les baigneurs, les enfants en particulier. Ayez toujours un gilet de sauvetage ou une bouée en évidence près du bord.
  • Blessures, décès, dégâts d’eau chez le voisin : votre assurance responsabilité civile couvre d’emblée ces éléments.

À lire au bord de la piscine :

À la recherche d’une assurance habitation?
Renseignez-vous sur nos protections adaptées à vos besoins.

Apprenez-en plus

Écrire un commentaire

Écrire un commentaire

M'abonner à l'infolettre