Marie-Claude Dulac

Par Marie-Claude Dulac

13 mars 2014

Habitation

Déneigement : nos conseils pour éviter les dommages

Article révisé le 2 février 2021

Malgré leur beauté, les hivers canadiens mettent nos maisons et nos installations extérieures à rude épreuve. Heureusement, vous pouvez réduire les risques de dommages que les accumulations de neige et de glace pourraient causer à votre propriété. Un déneigement et un entretien adéquats vous éviteront bien des soucis, incluant ceux découlant d’une réclamation d’assurance habitation. Nous avons rassemblé tous nos conseils de déneigement pour vous aider à ne rien oublier!

1. Toiture : quand et comment la déneiger?

Votre toiture devrait normalement supporter le poids des précipitations normales d’un hiver. Cependant, gardez l’œil ouvert pour détecter les situations qui requièrent une intervention afin d’éviter des dommages.

Vous devriez faire déneiger votre toit si :

  • les évents d’entretoit ou de plomberie sont obstrués par la neige ou la glace;
  • l’eau ne s’écoule pas normalement par les gouttières et les drains en période de redoux;
  • le toit émet des craquements ou les portes commencent à coincer à la suite d’une importante chute de neige ou d’un épisode de verglas.

Idéalement, faites déneiger votre toit par des professionnels pour réduire les risques de bris et de blessures.

Si vous décidez de le faire vous-même, prenez vos précautions :

  • utilisez une pelle télescopique au lieu de monter sur le toit;
  • laissez une mince couche de neige pour ne pas briser la membrane d’étanchéité du revêtement;
  • assurez la sécurité des autres pendant l’opération en délimitant une zone de dégagement autour de la maison.

Pour en savoir plus, lisez notre article complet : 4 conseils d’entretien pour votre toiture

2. Installations extérieures et fondations : à ne pas négliger

Déneigez et déglacez régulièrement vos stationnements, patios, balcons et galeries. Cette précaution permettra de réduire les risques que vos installations s’affaissent ou que quelqu’un fasse une mauvaise chute.

En période de redoux, prenez soin de déneiger le tour des fondations et de dégager les sorties des gouttières et du puits de captation. Vous préviendrez ainsi d’éventuelles infiltrations d’eau.

3. Abri d’auto temporaire : soyez assidus

Les mesures suivantes pourraient éviter des dommages à la structure de votre abri, ou même son effondrement :

  • Inspectez souvent les boulons, les ancrages et la structure. Solidifiez-les au besoin.
  • À l’approche d’une tempête ou de vents violents, fermez solidement les portes de l’abri.
  • Déneigez votre abri après chaque chute de neige. Faites-le toujours de l’extérieur. Si la couche de neige est importante, retirez-la en alternance pour ne pas déstabiliser et déformer la structure : enlevez-en un peu d’un côté, puis un peu de l’autre, et ainsi de suite.

Pour en savoir plus, lisez notre article complet : Abri d’auto temporaire : ce qu’il faut savoir

4. Piscine hors terre : une structure à protéger

Si vous avez une piscine hors terre, déneigez régulièrement son rebord à l’aide d’une pelle en plastique. Lors de cette opération, placez-vous toujours à l’extérieur de la piscine et ne marchez jamais sur son rebord.

Pour en savoir plus, lisez notre article complet : Comment protéger votre piscine hors terre en hiver

5. Roulotte ou motorisé : éviter les infiltrations

Vous avez un véhicule récréatif entreposé à l’extérieur pendant l’hiver? Vous réduirez les risques d’infiltrations en déneigeant son toit régulièrement. Assurez-vous toutefois de toujours laisser une mince couche de neige pour éviter d’endommager sa membrane de caoutchouc.

Pour en savoir plus, lisez notre article complet : 5 conseils pour l’hivernage de votre VR

Bon hiver!

À la recherche d’une assurance habitation?
Renseignez-vous sur nos protections adaptées à vos besoins.

Apprenez-en plus

Écrire un commentaire

Écrire un commentaire

M'abonner à l'infolettre