Shani Dion-Thibaudeau

Par Shani Dion-Thibaudeau

4 octobre 2021

Loisirs

Chasse d’automne : quelques notions de base

Article révisé le 14 octobre 2021

Au Québec, l’automne est synonyme de saison de chasse pour plusieurs passionnés de la forêt. Mais ne chasse pas qui veut! Chasser avec une arme à feu, une arbalète ou un arc nécessite une bonne connaissance de son arme et un permis.

Voici quelques notions de base sur la chasse au petit ou au gros gibier en automne.

Bien que cette activité se pratique à longueur d’année selon le type de gibier et les 28 zones de chasse classées, l’automne est une période où les chasseurs sont plus particulièrement présents dans les bois.

L’âge

Tout résident du Québec âgé de 12 ans ou plus peut chasser avec un permis. Pour apprendre à chasser, l’enfant ou l’adulte peut se procurer un permis d’initiation à la chasse qui lui donnera les mêmes droits et obligations qu’un chasseur âgé de 25 ans ou plus l’accompagnant obligatoirement.

Le certificat du chasseur

Le certificat du chasseur est remis à toute personne âgée de 12 ans ou plus qui a suivi et réussi la formation prévue pour l’arme de chasse qu’il veut utiliser, soit une arme à feu, une arbalète ou un arc. Ces cours peuvent être suivis à tout moment de l’année, sauf entre la fin de septembre jusqu’à la mi-novembre. Renseignez-vous auprès de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs pour les détails au sujet de ce certificat.

Le permis de chasse

Après l’obtention du certificat du chasseur attestant votre capacité de manier votre arme, vous devrez vous procurer un permis de chasse. Il peut être de trois types :

  1. au petit gibier (p. ex. : perdrix, lièvre, faisan…)
  2. au gros gibier (p. ex. : orignal, cerf, ours…)
  3. aux oiseaux migrateurs (p. ex. : oie, bernache, canard…)

Les deux premiers sont de compétence provinciale. Ils peuvent être obtenus chez les agents de vente autorisés du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, généralement les magasins d’articles de sport, les quincailleries, les dépanneurs ou tout autre agent autorisé comme une zec ou une pourvoirie. Le troisième est de compétence fédérale et est délivré par Environnement Canada.

Il est à noter que les chasseurs d’oiseaux migrateurs doivent posséder deux permis : celui de chasse au petit gibier et celui de chasse aux oiseaux migrateurs.

À quel prix?

Pour la saison 2021-2022, un résident du Québec devra payer entre 18,99 $ et 79,09 $ pour un permis, selon le type de chasse et de gibier. Un chasseur non résident devra quant à lui débourser de 61,22 $ à un peu plus de 524,10 $.

Chasser sans permis?

Une fois muni de votre permis et de votre équipement, il reste à trouver le territoire de chasse et à se conformer aux règles. Chasser sans permis ou enfreindre les règles de chacune des zones de chasse du Québec peut entraîner des amendes variant de 250 $ à 2 200 $, selon l’infraction commise.

La sécurité d’abord

En tout temps, vous êtes responsable de votre arme et de vos munitions :

  • Gardez-les hors de vue pendant leur transport ou leur entreposage;
  • Entreposez-les dans des endroits séparés;
  • Assurez-vous que votre arme est déchargée et verrouillée convenablement. Utilisez un dispositif de sécurité, comme un câble de sécurité ou un coffret verrouillable.
  • Manipulez toujours votre arme comme si elle était chargée.
  • Chargez votre arme uniquement lorsque vous êtes prêt à tirer.
  • Avant de tendre une arme à quelqu’un, déchargez-la.

Pour en connaître davantage sur la chasse au Québec, voici quelques liens utiles :

Permis

Territoires de chasse

Chasse en famille

Amendes

Écrire un commentaire

Écrire un commentaire

M'abonner à l'infolettre